Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 07:42

Jack Radey, Charles Sharp, The Defense of Moscow 1941: The Northern Flank, Pen and Sword, 2012.

 

61SQ1iEguML. SY300

 

Le livre de Jack Radey et de Charles Sharp se concentre essentiellement sur les combats autour de Kalinine au début de l'opération Typhon. Les affrontements qui se déroulent sur le flanc nord de Moscou ont un impact direct sur les actions de l'armée allemande en vue de s'emparer de la capitale soviétique. Le livre permet ainsi de se faire une idée plus juste du déroulement des opérations militaires sur le front de l'Est en 1941. Il permet surtout de dépasser l'image d'une campagne de 1941 qui se laisse résumer trop souvent à une suite de victoires allemandes avant que la météo, la logistique et le courage de l'armée rouge arrêtent la marée feldgrau aux portes du Kremlin. Si les ouvrages de David Glantz et David Stahel sont précieux pour avoir une vision plus nuancée de l'opération Barbarossa, le livre de Radey et Forte s'inscrit dans ce courant.


En moins de 200 pages l'ouvrage retrace la défense de Kalinine en octobre 1941 en utilisant aussi bien les sources soviétiques que les sources allemandes. Les auteurs montrent ainsi que les Allemands ne souhaitent pas attaquer Moscou de front mais plutôt à encercler la ville. Une fois les forces soviétiques de Viazma et Briansk neutralisées, les généraux allemands estiment que le danger principal ne vient pas des troupes rouges devant Moscou mais de celles qui se trouvent sur les flancs de la Wehrmacht. Pour les auteurs les Allemands cherchent en attaquant Kalinine à encercler à nouveau les forces soviétiques au cours d'une nouvelle grande offensive. De leur coté les Soviétiques, dont les communications sont mauvaises et qui grappillent des unités déjà décimées pour faire face aux Allemands, connaissent de nombreux échecs. Mais cette perpétuelle résistance soviétique épuise petit à petit le potentiel offensif allemand et conduit à son effondrement lors de la contre-offensive russe de décembre.


Telle qu'exposée ci-dessus la thèse de l'ouvrage peut laisser perplexe. Il nous semble qu'elle surestime l'impact de la bataille de Kalinine sur le potentiel de la Wehrmacht alors que l'encerclement de Smolensk a déjà « saigné » l'armée allemande. Il fait pourtant peu de doute que les constantes actions offensives menées par Joukov ou bien Koniev devant Léningrad, Smolensk ou Kalinine ont lentement épuisées les Allemands en chemin pour Moscou.


L'ouvrage s'inscrit bien dans une longue série d'études qui depuis quelques années donnent une vision plus exacte de l'évolution du conflit entre juin et décembre 1941. Le lecteur ne pourra donc que regretter l'absence d'une étude originale qui synthétise l'ensemble des connaissances acquises sur cette période.

 

Partager cet article

Repost 0
communismeetconflits - dans Union soviétique et Russie

Présentation

  • : Communisme, violence, conflits
  • Communisme, violence, conflits
  • : Blog destiné à publier des articles et travaux historiques concernant les relations entre communisme et violence au XX°siècle. Ce blog est ouvert à ceux qui voudront publier articles, notes, annonces de publications, de colloques ou autres concernant ce champs d'étude historique.
  • Contact

L'autre coté de la colline

bannerfans 6509167

Rigueur historienne et clarté du propos. A ne pas manquer !

Recherche

Publications de David FRANCOIS

GuideICSerge Wolikow, Alexandre Courban, David François, Christian Oppetit, Guide des archives de l'Internationale communiste, 1919-1943, Archives nationales-MSH Dijon, Paris-Dijon, 2009. 

9782749110356Serge Wolikow (sld), Pierre Sémard, Le Cherche-Midi, Paris, 2007, (Rédaction du chapitre "La mise à l'écart (1929-1932)")