Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 07:32

Peter Mezhiritsky, On The Precipice : Stalin, the Red Army and the Road to Stalingrad, 1931-1942, Helion and Co, 2012.

 

71Q5qRKfjRL

 

Voici un livre singulier, une sorte de dialogue entre l'auteur et le lecteur où le premier s'attache à lever le voile sur certains aspects de l'histoire de l'armée rouge en n'hésitant pas pour cela à utiliser parfois des procédés romanesques. Surtout l'auteur, qui est russe, révèle un certain nombre d'informations jusque là inconnu en Occident ou qui demeure toujours enfermé dans des archives russes d'un accès difficile. Par exemple il nous apprend que Joukov aurait dans les années 1920 étudié en Allemagne à la suite des accords de Rapallo. Pourtant Joukov n'a jamais laissé aucun récit de ce séjour et rien ne permet d'estimer le rôle qu'il a pu jouer dans la suite de sa carrière.


La majeure partie du livre s'attache donc à suivre le destin de Joukov et plus généralement aux conséquences des décisions prises par Staline sur le destin du futur maréchal et de l'Union soviétique. Sur ce point l'auteur pose de nombreuses questions mais pour lesquelles il ne donne pas de réponse, faisant seulement état de suppositions ou renvoyant le lecteur à des recherches complémentaires.


L’intérêt du livre est donc surtout de présenter une pléthore de personnalités et d'idéologues peu connus en Occident et qui ont joué un rôle essentiel dans la formation et le développement de l'armée rouge. Si le moment central de l'ouvrage est celui des purges de 1937, l'auteur rappelle malgré tout qu'avant cette année là de nombreux militaires sont morts de manières plus ou moins mystérieuses, citons ainsi Frunze, Triandafilov ou Kotovsky. Concernant la Seconde Guerre mondiale, il met en évidence certains épisodes mal ou peu connus du conflit et se penche sur la bataille de Stalingrad en montrant que la lecture des mémoires de Joukov et de Vasilevsky pose plus de questions qu'elle n'apporte de réponses.


Si l'ensemble de l'ouvrage est déconcertant, l'auteur atteint son but. Il parvient en effet à provoquer et à troubler le lecteur. Surtout il incite à vouloir en savoir plus sur les généraux de l'armée rouge que ce soit Joukov ou Yakir mais aussi sur la multitude de combattants qui se sont sacrifiés pour défendre le système stalinien et ont réussis à mettre en échec la machine de guerre allemande.

Partager cet article

Repost 0
communismeetconflits

Présentation

  • : Communisme, violence, conflits
  • Communisme, violence, conflits
  • : Blog destiné à publier des articles et travaux historiques concernant les relations entre communisme et violence au XX°siècle. Ce blog est ouvert à ceux qui voudront publier articles, notes, annonces de publications, de colloques ou autres concernant ce champs d'étude historique.
  • Contact

L'autre coté de la colline

bannerfans 6509167

Rigueur historienne et clarté du propos. A ne pas manquer !

Recherche

Publications de David FRANCOIS

GuideICSerge Wolikow, Alexandre Courban, David François, Christian Oppetit, Guide des archives de l'Internationale communiste, 1919-1943, Archives nationales-MSH Dijon, Paris-Dijon, 2009. 

9782749110356Serge Wolikow (sld), Pierre Sémard, Le Cherche-Midi, Paris, 2007, (Rédaction du chapitre "La mise à l'écart (1929-1932)")