Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2014 1 10 /03 /mars /2014 08:00

Ferdinand Ossendowski, Bêtes, Hommes et Dieux. A travers la Mongolie interdite, 1920-1921, Phebus, 2011 (1ere édition 1924).

Aventures en Mongolie au temps de la guerre civile

Voici un livre inclassable et curieux. Nous l'avons lu dans une édition d'une collection de livres de poche où il côtoie des titres sur les grands thèmes de l'ésotérisme, de l'Atlantide aux géants de l’île de Pâques en passant par les Templiers et les Rose-Croix. Ce n'est pas que nous cherchions à nous évader des livres d'Histoire qui sont notre pain quotidien mais plutôt à retrouver le plaisir que nous avons eu il y a quelques décennies à nous plonger dans Corto Maltése en Sibérie. Et ce livre a répondu à notre attente.

 

L'auteur, Ferdinand Ossendowski, y raconte le périple qu'il a affronté en fuyant par l'est la guerre civile russe pour se retrouver en Mongolie où il fut rattrapé malgré tout par la lutte acharnée que se livraient Blancs et Rouges. Ossendowski, né en Pologne russe, ingénieur, se trouve à Omsk au moment de la révolution d'octobre. Il rejoint les troupes blanches de l'amiral Koltchak mais après la victoire de l'Armée rouge il est obligé de fuir. C'est cette fuite que raconte son livre.

 

L'auteur cherche à rejoindre les Indes britanniques en passant par la Mongolie et le Tibet. Mais il doit finalement renoncer et retourne en Mongolie dans l'espoir de rejoindre la cote Pacifique. Son chemin est parsemé d'aventure, entre combats contre les rouges, les bandits tibétains ou les Chinois. Il fait la connaissance de personnages plus surprenants les uns que les autres, chercheurs d'or, agents bolcheviks, princes mongols, chamans et moines bouddhistes. Il rencontre le Bogdo-Khan, le dieu vivant qui règne alors sur la Mongolie et le célèbre général Ungern von Sternberg dont il fait un portrait à mille lieues de celui du baron sanglant.

 

Le lecteur peut douter de la véracité des faits exposés, sourire devant les considérations de l'auteur sur l'existence d'un Roi du Monde vivant dans un royaume souterrain. Ossendowski donne, néanmoins un aperçu vivant d'un pays, la Mongolie, à un tournant de son histoire. Théâtre de la guerre civile entre Blancs et Rouges, rejetant la tutelle chinoise, le pays, où les habitants semblent encore vivre comme à l'époque de Gengis Khan, cherche sa voie, ballotté par les grands courants de l'Histoire. L'extrême confusion et la violence qui président à ces bouleversements sont restituées avec force dans ce livre.

 

Mélangeant aventure, voyage, mystères et grande Histoire, le livre d'Ossendowski est un récit palpitant qui nous a redonné envie de replonger dans les aventures du célèbre héros de Hugo Pratt.

Partager cet article

Repost 0
communismeetconflits - dans Guerre civile russe.

Présentation

  • : Communisme, violence, conflits
  • Communisme, violence, conflits
  • : Blog destiné à publier des articles et travaux historiques concernant les relations entre communisme et violence au XX°siècle. Ce blog est ouvert à ceux qui voudront publier articles, notes, annonces de publications, de colloques ou autres concernant ce champs d'étude historique.
  • Contact

L'autre coté de la colline

bannerfans 6509167

Rigueur historienne et clarté du propos. A ne pas manquer !

Recherche

Publications de David FRANCOIS

GuideICSerge Wolikow, Alexandre Courban, David François, Christian Oppetit, Guide des archives de l'Internationale communiste, 1919-1943, Archives nationales-MSH Dijon, Paris-Dijon, 2009. 

9782749110356Serge Wolikow (sld), Pierre Sémard, Le Cherche-Midi, Paris, 2007, (Rédaction du chapitre "La mise à l'écart (1929-1932)")