Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2013 2 28 /05 /mai /2013 08:00

Adam Zamoyski, Warsaw 1920, Lenin's Failed Conquest of Europe, Harper Press, 2008.

Varsovie 1920

Voici un livre qui aiguise l’appétit puisque les ouvrages consacrés exclusivement à la guerre de 1920 entre la jeune Pologne indépendante et la Russie soviétique sont peu nombreux. Le livre d'Adam Zamoyski est pourtant décevant puisqu'il repose sur l'idée ancienne que les Soviétiques ont voulus exporter la révolution en Allemagne en passant sur le cadavre de la Pologne. Cette hypothèse ne repose sur aucun fait établi et l'auteur tandis que les dirigeants soviétiques étaient pour leur part que la Révolution allait inévitablement éclater en Europe sans avoir besoin d'une aide extérieure. Zamoyski rappelle sur ce point que ce sont les Polonais qui déclenchent la guerre en lançant leur armée sur Vilnius et Kiev.

 

L'histoire que propose Zamoyski a un léger parfum nationaliste puisqu'elle justifie la conquête par les Polonais de terres qui étaient sous le contrôle de la Pologne avant la partition du pays. Il dénie par contre ce droit aux Russes qui contrôlent pourtant ce territoire depuis la disparition de la Pologne.

 

Ce qui est plus gênant c'est le déterminisme qui sous-tend l'ensemble du livre. Pour lui dès le départ les Soviétiques avaient pour but d'exporter la Révolution par les armes et ce qui est arrivé devait l'être d'une manière inéluctable. Il oublie donc délibérément que Trotski et Tchitchérine sont opposés à la guerre et qu'aucun document ne permet d'affirmer que Lénine aurait attaqué si les Polonais ne l'avaient fait avant.

 

Ce qui reste certain c'est que les Soviétiques ont d'abord répondu à la menace polonaise. Sans cette dernière rien n'indique que l'Armée rouge voulait s'engager dans une guerre extérieure alors que la guerre civile n'était pas terminée. Le lecteur a parfois l'impression que l'auteur confond la situation de 1920 avec celle de 1945 afin de justifier l'attaque polonaise alors qu'elles sont profondément différentes. En 1920 la Russie soviétique est isolée et surtout incapable d'affronter efficacement une armée européenne.

 

Zamoyski montre bien que la guerre permet le ralliement aux bolcheviks d'une partie des anciennes élites notamment chez les officiers, comme le général Broussilov, qui demandent à reprendre du service dans l'armée rouge. Le même phénomène se produit également dans la Pologne envahie. Mais cela ne signifie pas comme l'indique l'auteur que Lénine a cherché à mobiliser le peuple russe par le biais de la guerre. Il est au contraire conscient que la Russie est lasse d'un état de guerre qui dure depuis 1914 et il n'oublie pas que les bolcheviks ont pris le pouvoir sur le mot d'ordre de la paix immédiate ce qui s'est traduit par la signature du traité de Brest-Litovsk. Si les Russes se mobilisent en 1920 c'est dans un réflexe défensif et non dans l'intention d'exporter la Révolution mondiale.

 

Le livre n'est pourtant pas dénué d’intérêt et il faut reconnaître que l'auteur sait rappeler à propos aussi bien les atrocités commises par les Soviétiques que par les Polonais. Il montre de façon claire le caractère composite et hétéroclite des troupes qui s'affrontent et qui ont peu à voir avec les armées occidentales de l'époque. Mais ces qualités ne peuvent, à nos yeux, compenser le caractère biaisé de cette présentation de la guerre de 1920 entre la Pologne et la Russie soviétique.  

Partager cet article

Repost 0
communismeetconflits

Présentation

  • : Communisme, violence, conflits
  • Communisme, violence, conflits
  • : Blog destiné à publier des articles et travaux historiques concernant les relations entre communisme et violence au XX°siècle. Ce blog est ouvert à ceux qui voudront publier articles, notes, annonces de publications, de colloques ou autres concernant ce champs d'étude historique.
  • Contact

L'autre coté de la colline

bannerfans 6509167

Rigueur historienne et clarté du propos. A ne pas manquer !

Recherche

Publications de David FRANCOIS

GuideICSerge Wolikow, Alexandre Courban, David François, Christian Oppetit, Guide des archives de l'Internationale communiste, 1919-1943, Archives nationales-MSH Dijon, Paris-Dijon, 2009. 

9782749110356Serge Wolikow (sld), Pierre Sémard, Le Cherche-Midi, Paris, 2007, (Rédaction du chapitre "La mise à l'écart (1929-1932)")