Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2013 3 04 /09 /septembre /2013 07:20

Jonathan Pollack, No Exit: North Korea, Nuclear Weapons and International Security, Routledge, 2011.

Une histoire nucléaire de la Corée du Nord

La Corée du Nord représente un danger pour la sécurité de l'Asie orientale mais également des États-Unis. La Corée du Nord est en effet le seul État à s'être retiré du Traité de non-prolifération des armes nucléaires et a avoir renié tous les accords de dénucléarisation qu'il avait signé. En 2006 il procède à son premier essai nucléaire. Le livre de Jonathan Pollack repose sur l'hypothèse que l'histoire du système politique nord-coréen explique cette course en avant nucléaire. Par ce biais il retrace en détail l'histoire du programme nucléaire nord-coréen des origines à 2010.

 

La Corée du Nord a développé un nationalisme de forteresse assiégée. Après avoir combattu dans la guérilla en Mandchourie, Kim-Il-sung se considère comme un survivant dans un monde hostile. Cette méfiance contre l’extérieure concerne aussi son entourage et explique en partie que Kim cherche, dans la tradition dynastique coréenne, à ce que son pouvoir soit transmis de père en fils, une exception dans l'histoire du marxisme. Il développe également l'idéologie du Juche qui repose principalement sur l'idée d’autodétermination et qui se traduit par une conception originale des relations internationales: la Corée du Nord peut obtenir ce dont elle a besoin à l'étranger mais le monde extérieur ne doit avoir aucune prise sur son destin.

 

Kim veux faire de son pays une forteresse imprenable et les armes nucléaires jouent un rôle essentiel dans cette stratégie. Il semble que le programme nucléaire nord-coréen débute donc au début des années 1970 lorsque la Chine se lance dans une politique de détente avec les États-Unis. Craignant d’être « lâché » par Pékin et Moscou, inquiet des activités nucléaires en Corée du Sud et préoccupé par sa succession, Kim-Il-sung veut assurer ainsi sa position grâce à l'arme nucléaire.

 

La crise du monde communiste à la fin des années 1980 durcit encore plus la position nord-coréenne et Kim retire son pays du Traité de non-prolifération en 1993. L'année suivante le vieux dirigeant meurt alors que pour Pollack c'était le seul dirigeant qui aurait eu l’autorité nécessaire pour entrainer son pays sur la voie de l'abandon de l'arme nucléaire.

 

Voici donc un livre indispensable pour ceux qui veulent comprendre la stratégie nucléaire nord-coréenne. Il donne également des pistes sur les moyens dont dispose la communauté internationale pour amener Pyongyang à la raison. Pour Pollack, seule une bonne compréhension de l'idéologie nord-coréenne peut permettre de produire une politique capable de stopper le développement de l'arsenal nucléaire de la Corée du Nord et, pourquoi pas, conduire à la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

Partager cet article

Repost 0
communismeetconflits

Présentation

  • : Communisme, violence, conflits
  • Communisme, violence, conflits
  • : Blog destiné à publier des articles et travaux historiques concernant les relations entre communisme et violence au XX°siècle. Ce blog est ouvert à ceux qui voudront publier articles, notes, annonces de publications, de colloques ou autres concernant ce champs d'étude historique.
  • Contact

L'autre coté de la colline

bannerfans 6509167

Rigueur historienne et clarté du propos. A ne pas manquer !

Recherche

Publications de David FRANCOIS

GuideICSerge Wolikow, Alexandre Courban, David François, Christian Oppetit, Guide des archives de l'Internationale communiste, 1919-1943, Archives nationales-MSH Dijon, Paris-Dijon, 2009. 

9782749110356Serge Wolikow (sld), Pierre Sémard, Le Cherche-Midi, Paris, 2007, (Rédaction du chapitre "La mise à l'écart (1929-1932)")