Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 août 2013 5 16 /08 /août /2013 08:00

« Soleil trompeur », film russe de Nikita Mikhalkov, 1994.

Un grand film sur la tragédie stalinienne

Sous ce titre énigmatique se cache un film qui est une réflexion sur le phénomène révolutionnaire, ce soleil trompeur. Il prend pour cela comme décor l'URSS de la Grande Terreur et pour personnage central un colonel de l'Armée rouge, vétéran de la Révolution et communiste fervent, le colonel Sergueï Kotov.

 

Que l'on ne s'y trompe pas, ce n'est pas d'un film d'action qu'il s'agit ici mais plus d'une pièce à la Tchékhov. Kotov est en villégiature dans sa datcha avec sa famille et ses amis par une belle journée d'été. Le début de sa journée n'est troublé que par l'arrivée d'un groupe qui lui demande d'intervenir afin d'éviter la destruction d'un champ de blé par des chars en manœuvre. Kotov accepte et son prestige suffit largement à faire faire demi-tour aux blindés. Le général retourne alors à sa partie de campagne où les bavardages alternent avec les plaisanteries et les bains de vapeur.

 

Arrive Mitia Arsentiev qui jadis fut l'amant de la femme du général avant de disparaître. C'est en fait un agent du NKVD venue arrêter Kotov. Quand ce dernier apprend le but de cette visite il demande que l'arrestation se déroule à la fin de la journée qui se déroule dans l'insouciance et le bonheur. Puis Mitia et Kotov rejoignent la voiture du NKVD alors que la famille et les amis ne semblent avoir aucune idée de la tragédie qui se déroule. Nous ne dévoilerons pas la fin du film mais le lecteur aura compris qu'elle sera à l'opposé de l'happy-end hollywoodien.

 

Voici un très beau film, mélancolique et poignant, où le réalisateur parvient à rendre compte de l'horreur de l'irruption de la terreur stalinienne. Cette intrusion dans la quiétude d'une belle journée d'été, au milieur du bonheur familiale replace également les purges dans leurs dimensions quotidiennes et ordinaires. Voici un grand film, incontournable, peut être la première tentative soviétique de faire le deuil de ce drame que fut le stalinisme. Signalons pour finir qu'il a reçu le Grand Prix à Cannes en 1994.

Partager cet article

Repost 0
communismeetconflits

Présentation

  • : Communisme, violence, conflits
  • Communisme, violence, conflits
  • : Blog destiné à publier des articles et travaux historiques concernant les relations entre communisme et violence au XX°siècle. Ce blog est ouvert à ceux qui voudront publier articles, notes, annonces de publications, de colloques ou autres concernant ce champs d'étude historique.
  • Contact

L'autre coté de la colline

bannerfans 6509167

Rigueur historienne et clarté du propos. A ne pas manquer !

Recherche

Publications de David FRANCOIS

GuideICSerge Wolikow, Alexandre Courban, David François, Christian Oppetit, Guide des archives de l'Internationale communiste, 1919-1943, Archives nationales-MSH Dijon, Paris-Dijon, 2009. 

9782749110356Serge Wolikow (sld), Pierre Sémard, Le Cherche-Midi, Paris, 2007, (Rédaction du chapitre "La mise à l'écart (1929-1932)")