Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 09:13

José Gotovitch, Du communiste et des communistes en Belgique. Approches critiques, Aden, Bruxelles, 2012.

 

C1 Gotovitch

José Gotovitch, professeur à l'Université libre de Bruxelles, est sans conteste le meilleur spécialiste de l'histoire du communisme belge. Son livre, qui rassemble quelques-unes de ces études sur le sujet, constitue un pas important dans la voie d'une meilleure connaissance du phénomène communiste en Belgique.


L'ouvrage est construit en quatre parties, les rapports avec l'Internationale communiste et les partis frères, le rôle du Parti communiste comme acteur politique, social et culturel, l'action des communistes belges durant la guerre et enfin une série d'essais biographiques. L'ensemble est solide et donne un aperçu très pointu sur certains aspects de l'histoire du PCB qui permettent d'appréhender la richesse et la particularité du communisme belge.


De nombreux thèmes sont ainsi abordés comme les rapports entre le PCB et le PCF, les élections communales, le théâtre populaire, les rapports avec les socialistes sous l'Occupation. A travers ses nombreux prismes particuliers, Jose Gotovitch parvient à tracer une histoire du communisme belge et de son échec à s'implanter dans un monde ouvrier largement dominé par les socialistes. Il montre également la façon dont le Komintern, avec l'aide du PCF, impose son autorité au PCB après que la signature par les jeunes communistes belges d'un pacte d'unité d'action avec les socialistes mais aussi les trotskystes. Cette faute, un crime pour les staliniens, entraine l'envoie en Belgique de deux délégués du Komintern dont Andor Berei, pour reprendre en main la section belge. Jose Gotovitch montre également comment le PCB échoua à la Libération à transformer en mouvement de masses le rassemblement qu'il avait opéré autour de lui durant la Résistance, échec qui transforme le PCB en quasi-groupuscule quand advient la guerre froide.


Malgré des effectifs réduits, le PCB a néanmoins marqué le destin de la gauche belge et joué dans l'histoire du royaume un rôle, certes intermittent, mais continu. Le livre de Jose Gotovitch est une lecture indispensable et le lecteur, s'il peut regretter la place réduite qui est faite à la période postérieure à 1945, ne peut que souhaiter qu'il ne soit qu'une étape avant la publication d'une grande synthèse sur l'histoire du communisme belge.

Repost 0
communismeetconflits - dans Communisme belge
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 10:37

Signalons deux ouvrages à paraitre en mars chez l'éditeur belge Aden.

 

Jean Lemaître, C'est un joli nom, camarade. Jean Fonteyne, avocat de l'Internationale communiste, Bruxelles, Aden, 2012.

 

C1 FonteynePrésentation de l'éditeur: Il était une fois un avocat belge, engagé, résistant, déporté à Breendonk puis à Buchenwald. Sous des allures de père tranquille, Jean Fonteyne s'est mis au service du Komintern et est devenu, durant la guerre, le principal lieutenant d'Eugène Fried, l'énigmatique chef de l'Internationnale communiste pour l'Europe occidentale. Derrière la grande histoire, se cache aussi la «petite». Comment un homme, d'origine libérale, est-il venu au communisme, prenant tous les risques personnels ? Comment de tels choix se forgent-ils ? Pourquoi Jean Fonteyne a-t-il ensuite été exclu du PC ? Hors du parti, point de salut ?
Et des questions de fond sont posées, toujours actuelles. Humanisme et révolution sont-ils compatibles ? Les utopies ne sont-elles pas aussi nécessaires que l'eau et le pain ? Une chose est sûre: aujourd'hui, plus que jamais, en ces temps de replis individualistes mais aussi de sursauts «indignés», on a tous soif d'idéal !


Jean Lemaître est journaliste et enseignant à l'IHECS-Bruxelles (Institut des Hautes Études des Communications sociales), où il dirige le département International et Formation continue. Il est le petit-fils (par sa mère) de Jean Fonteyne.

 


 

José Gotovitch, Du communisme et des communistes en Belgique. Approches critiques, Bruxelles, Aden, 2012.

 

C1 GotovitchPrésentation de l'éditeur: Les communistes en Belgique ont joué, jusqu’en 1989, un rôle intermittent mais continu, par leur action positive, mais aussi par la pression virtuelle que leur existence induisait tant au sein de l’appareil d’État que chez leur « plus proche ennemi », la social-démocratie. Bien entendu, cette persistance doit beaucoup à leur nature représentative d’un mouvement mondial et au soutien d’une direction internationale incarnée successivement par la IIIe Internationale et l’URSS.
Mais il ne manqua jamais de militants qui engagèrent leur vie dans ce chemin sans valorisation autre que leurs convictions, sans récompenses autres qu’une mise en danger de leur avenir, de leur bien-être, de leurs proches, et parfois de leur vie. Comprendre ce qui pouvait les motiver, comprendre la force de cet engagement, malgré tout, à travers tout, a constitué l’un des moteurs de mes recherches sur le communisme belge et principalement sur les communistes.


José Gotovitch, né en 1940, professeur honoraire à l’Université libre de Bruxelles, a créé et dirigé de 1988 à 2005, à l’Institut de sociologie de l’ULB, le Centre d’histoire et de sociologie du communisme, et fut le directeur du CEGES pendant la même période.
À la tête d’une équipe internationale, il a mené à bien le Dictionnaire biographique du Komintern (Belgique, France, Luxembourg, Suisse), Éditions de l’Atelier, 2001, fruit de multiples séjours de recherches dans les archives du Komintern à Moscou. Il préside le Conseil scientifique des Archives communistes en Belgique (CARCOB).

 


Repost 0
communismeetconflits - dans Communisme belge

Présentation

  • : Communisme, violence, conflits
  • Communisme, violence, conflits
  • : Blog destiné à publier des articles et travaux historiques concernant les relations entre communisme et violence au XX°siècle. Ce blog est ouvert à ceux qui voudront publier articles, notes, annonces de publications, de colloques ou autres concernant ce champs d'étude historique.
  • Contact

L'autre coté de la colline

bannerfans 6509167

Rigueur historienne et clarté du propos. A ne pas manquer !

Recherche

Publications de David FRANCOIS

GuideICSerge Wolikow, Alexandre Courban, David François, Christian Oppetit, Guide des archives de l'Internationale communiste, 1919-1943, Archives nationales-MSH Dijon, Paris-Dijon, 2009. 

9782749110356Serge Wolikow (sld), Pierre Sémard, Le Cherche-Midi, Paris, 2007, (Rédaction du chapitre "La mise à l'écart (1929-1932)")