Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 08:05

Judith Keene, Fighthing for Franco. International Volunteers in Nationalist Spain During the Spanish Civil War, Continuum Publishing, 2002.

Les Brigades internationales de Franco

 Il faut d'abord signaler que le livre de Judith Keene délaisse volontairement l'étude des forces allemandes italiennes et portugaises qui se sont battus du coté des forces nationalistes durant la guerre civile espagnole. L'auteur préfère focaliser son attention sur les quelques volontaires étrangers, environ un millier, qui s'engagent dans l'armée de Franco en dehors de toutes initiatives de leurs gouvernements respectifs.

 

Judith Keene, après un chapitre qui présente le contexte de la guerre civile espagnole, analyse les différentes formes de volontariat ou d'engagement au coté des franquistes. Un chapitre d'abord ainsi les récits concernant l'Espagne nationaliste écrit par des écrivains ou de journalistes anglophones qui relatent ce qu'ils ont vu lors de leur séjour dans les zones tenues par les soldats de Franco. des écrivains ou des journalistes. Le chapitre sur l'engagement d'anglophones au sein des troupes nationalistes s'intéresse en premier lieu à la brigade irlandaise dirigée par Eoin O'Duffy, la plus connue des formations de volontaires étrangers en Espagne nationaliste mais l'auteur étudie la trajectoire individuelle de volontaires venus des États-Unis, d'Australie et de Grande-Bretagne. Le chapitre consacré aux volontaires français est particulièrement intéressant puisqu'il apporte des informations peu connues sur l'extrême-droite française des années 1930 et montre, à travers la création et l'existence de la Bandera Jeanne d'Arc, comment les événements espagnols influent sur elle.

 

L'auteur se penche aussi sur le destin des Russes blancs, croisés de l'anticommunisme depuis la Révolution russe. Peu savent que ces derniers forment le dessein de former une nouvelle armée blanche en Espagne qui pourrait servir ensuite à reprendre le combat sur le sol de la Sainte Russie. La Garde de fer, l'organisation fasciste roumaine, est l'objet d'un chapitre qui permet de mieux connaître cette formation et de mesurer le rôle crucial joué par la poignée de militants qui se sont engagés dans les rangs franquistes à leurs retours en Roumanie. Un dernier chapitre, particulièrement original s'attarde sur les femmes qui dans le monde apportent leur soutien public à Franco. Cette démarche est d'autant plus originale que ces femmes font preuve, en exposant leur opinion, d'un comportement « libéré »à l'opposé du modèle de la femme prôné par l'Espagne nationaliste.

 

Nous ne pouvons que recommander la lecture de cet ouvrage. Le sujet est original, peu traité, notamment en français où la production existante est indigente à l'exception des travaux universitaire d'Héléne Dewaele Valderrabano. Bien documenté, possédant une solide bibliographie et un appareil de notes complet le livre de Judith Keene est, dans son domaine, incontournable.

Partager cet article

Repost 0
communismeetconflits - dans Guerre d'Espagne

Présentation

  • : Communisme, violence, conflits
  • Communisme, violence, conflits
  • : Blog destiné à publier des articles et travaux historiques concernant les relations entre communisme et violence au XX°siècle. Ce blog est ouvert à ceux qui voudront publier articles, notes, annonces de publications, de colloques ou autres concernant ce champs d'étude historique.
  • Contact

L'autre coté de la colline

bannerfans 6509167

Rigueur historienne et clarté du propos. A ne pas manquer !

Recherche

Publications de David FRANCOIS

GuideICSerge Wolikow, Alexandre Courban, David François, Christian Oppetit, Guide des archives de l'Internationale communiste, 1919-1943, Archives nationales-MSH Dijon, Paris-Dijon, 2009. 

9782749110356Serge Wolikow (sld), Pierre Sémard, Le Cherche-Midi, Paris, 2007, (Rédaction du chapitre "La mise à l'écart (1929-1932)")