Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 07:52

Christophe Nick, Les Trotskistes, Fayard 2002.

Le Vieux et ses disciples

Le livre de Chistophe Nick se veut une étude fouillée de cette famille politique éclatée qu'est le trotskisme. Jusqu'aux révélations sur la jeunesse de Lionel Jospin, les trotskistes sont restés largement méconnus, les seuls ouvrages les concernant venant soit de leur camp soit de celui de leurs adversaires acharnés, les communistes orthodoxes.

 

Nick, s'appuyant sur de nombreux témoignages et entretiens, cherche à montrer le développement du trotskisme sur le plan mondial mais aussi en France à travers ses multiples péripéties et ses encore plus nombreuses chapelles. Il y a donc ici deux récits qui se recoupent parfois: celui de la vie de Trostky et de ses héritiers et celui des divisions et querelles parmi ses disciples français.

 

L'auteur résume bien les différentes étapes de la vie de Trostky sans oublier ses aspects les plus sombres, notamment la dissolution de l'Assemblée constituante, la militarisation du travail ou la répression de la révolte de Cronstadt. Le parcours de Trotsky est bien connu notamment grace aux travaux de Pierre Broué et ces chapitres du livre de Nick sont certainement les moins intéressants.

 

Ce qui l'est plus ce sont les parties sur le trotskisme français. Nick parvient à relater de manières relativement claires les querelles de chapelles et à décrire les différents groupuscules sans que le lecteur ne se perde pas trop. Il met en évidence ce qui sépare la Ligue communiste révolutionnaire devenue le Nouveau parti anticapitaliste, du Parti des travailleurs qui lui aussi s'est transformé en Parti ouvrier indépendant sans oublier Lutte ouvrière rendue célèbre par Arlette Laguiller. Il se penche également sur les grands thèmes liés au trotskisme: l'entrisme ou la lutte armée. Concernant l'entrisme le lecteur peut regretter que l'auteur ne voit que l'écume du phénomène. En effet l'ouvrage livre les portraits des personnalités politiques et médiatiques qui sont passés par le moule trotskiste mais l'on aurait aimé qu'il donne, même approximativement, le nombre des gens passé par le trotskisme, ces ex-trotskistes toujours dans l'anonymat. Cela aurait enlevé au trotskisme l'image donnée d'excellente école de formation en sciences politiques ou en communication, un sas pour élite parisienne.

 

Le livre, disons-le, a également mal vieilli. La faute n'en revient pas à l'auteur. Il termine son récit en 2002, à l'aube d'une décennie prolixe en mutation et bouleversement au sein de l'univers trotskiste qui ne sont, bien entendu, pas pris en compte.

 

Le lecteur peut aussi regretter la faible place donner à LO dans l'ouvrage et au contraire un certain favoritisme pour les groupes les moins sectaires et ceux nés après 1968. Malgré ces défauts le livre de Chistophe Nick se lit comme un roman d'aventures, une saga d'un mouvement politique qui a traversé le XXe siècle et ses bouleversements sans rien perdre de son pouvoir de fascination.

Partager cet article

Repost 0
communismeetconflits

Présentation

  • : Communisme, violence, conflits
  • Communisme, violence, conflits
  • : Blog destiné à publier des articles et travaux historiques concernant les relations entre communisme et violence au XX°siècle. Ce blog est ouvert à ceux qui voudront publier articles, notes, annonces de publications, de colloques ou autres concernant ce champs d'étude historique.
  • Contact

L'autre coté de la colline

bannerfans 6509167

Rigueur historienne et clarté du propos. A ne pas manquer !

Recherche

Publications de David FRANCOIS

GuideICSerge Wolikow, Alexandre Courban, David François, Christian Oppetit, Guide des archives de l'Internationale communiste, 1919-1943, Archives nationales-MSH Dijon, Paris-Dijon, 2009. 

9782749110356Serge Wolikow (sld), Pierre Sémard, Le Cherche-Midi, Paris, 2007, (Rédaction du chapitre "La mise à l'écart (1929-1932)")