Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2013 3 31 /07 /juillet /2013 08:00

Terence Zuber, The Real German War Plan, 1904-1914, History Press, 2011.

Le plan Schlieffen, mythe ou réalité ?

La stratégie allemande mise en œuvre sur le front occidental en août 1914 est bien connue : un vaste manœuvre d'enveloppement qui passe par la Belgique et le nord de la France pour prendre Paris à revers et surtout détruire le plus vite possible l'armée française. Ce plan est l’œuvre du célèbre comte Alfred von Schlieffen, chef de l'état-major allemand de 1891 à 1906. Son successeur le général von Moltke conserve ce plan, lui apportant quelques modifications minimes, et le met en pratique en 1914.

 

Le plan Schlieffen a toujours été l'objet de débats sur son efficacité, sur ses faiblesses, sur l'impact des modifications apportées par Moltke, sur les conséquences des décisions des chefs d'armée durant la campagne de1914. Mais jusqu'en 1999 l'existence du plan n'est jamais mise en doute. Il faut un article de l'historien Terence Zuber cette année-là pour affirmer qu'il n'y a jamais eu de plan Schlieffen.

 

Pour Zuber le protocole écrit par Schlieffen en 1905 n'est pas un plan pour une attaque allemande à l'ouest mais un document qui doit démontrer la faiblesse numérique de l'armée allemande et demander l'extension du champ d'application de la conscription. Le plan Schlieffen naît en réalité au lendemain de la guerre dans les écrits que membres de l'état-major qui veulent détourner les critiques sur un Moltke décédé qui devient aux yeux de tous coupable d'avoir dénaturé le plan génial de Schlieffen.

 

Pour fonder sa démonstration Zuber s'appuie sur des archives longtemps conservées en RDA et rendues accessibles avec la réunification allemande de 1990. L'article de 1999 ayant été la cible de nombreuses critiques, le livre de Zuber apparaît comme un résumé de ses positions et une réfutation de ces critiques. Derrière ce débat qui peut sembler extrêmement technique se cache en réalité un enjeu plus important: celui de la culpabilité allemande dans le déclenchement de la guerre. L'existence du plan Schlieffen serait la preuve du bellicisme germanique.

 

Zuber met bien en évidence les points forts de sa thèse mais il a parfois une certaine tendance à exagérer les faits qui lui donnent raison voire à les déformer pour les adapter aux arguments qu'il met en avant. Au final voici un livre très technique et peu commode à lire qui ne pourra que satisfaire les passionnés de la campagne de 1914.

Partager cet article

Repost 0
communismeetconflits

Présentation

  • : Communisme, violence, conflits
  • Communisme, violence, conflits
  • : Blog destiné à publier des articles et travaux historiques concernant les relations entre communisme et violence au XX°siècle. Ce blog est ouvert à ceux qui voudront publier articles, notes, annonces de publications, de colloques ou autres concernant ce champs d'étude historique.
  • Contact

L'autre coté de la colline

bannerfans 6509167

Rigueur historienne et clarté du propos. A ne pas manquer !

Recherche

Publications de David FRANCOIS

GuideICSerge Wolikow, Alexandre Courban, David François, Christian Oppetit, Guide des archives de l'Internationale communiste, 1919-1943, Archives nationales-MSH Dijon, Paris-Dijon, 2009. 

9782749110356Serge Wolikow (sld), Pierre Sémard, Le Cherche-Midi, Paris, 2007, (Rédaction du chapitre "La mise à l'écart (1929-1932)")