Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 07:49

Nicolas Bernard, La guerre germano-soviétique, Tallandier, 2013.

La guerre germano-soviétique: une somme !

Le livre de Nicolas Bernard marque une étape d'importance dans l'historiographie française de la Seconde Guerre mondiale. Cela autant par le choix du sujet traité que par l'ampleur du travail fourni. Il n'existait en effet jusqu'à cette parution aucune synthèse moderne et sérieuse en français sur l'histoire de la guerre germano-soviétique.

Et l'auteur, outre son audace de se colleter avec un tel sujet, s'est montré particulièrement ambitieux, car il ne se contente pas d'un simple récit du déroulement des campagnes et des batailles entre juin 1941 et mai 1945 où s'affrontent Allemands et Soviétiques. La diplomatie, le fonctionnement des régimes politiques des belligérants, l'économie, l'arrière, les crimes et violence, la propagande, sont également au cœur de cet ouvrage qui se présente, bien que l'auteur s'en défende, comme une histoire totale de ce combat titanesque entre deux des plus féroces systèmes totalitaires du 20e siècle. Nicolas Bernard, dans ce difficile exercice parvient en outre à tenir la balance égale entre les deux camps alors que durant des années la littérature de vulgarisation a donnée la part belle à la guerre vue du coté allemand.

L'auteur dissèque avec finesse les origines du conflit, balayant au passage les théories farfelues présentant l'invasion de l'URSS comme une attaque préventive de la part des Allemands. Il fait également le point avec objectivité sur la période du pacte germano-soviétique, notamment sur les arrières-pensées qui animent les deux dictateurs durant le temps que dure cette alliance contre-nature. Nicolas Bernard décrit et analyse ensuite avec forces détails le formidable combat qui s'engage à partir du 22 juin 1941. Mais il ne s’arrête pas le 9 mai 1945 et il prend soin de retracer les grandes lignes de la campagne que mène l'Armée rouge en Mandchourie contre les Japonais en août 1945. Après un bilan humain et matériel de la guerre, il s’intéresse également à l'étude de sa mémoire en Russie et en Allemagne jusqu'à nos jours et inscrit ainsi son récit dans une histoire de plus longue durée. Il n'oublie pas non plus de retracer l'évolution et les tendances actuelles de l'historiographie consacrée au conflit germano-soviétique.

L'écriture est claire, les transitions entre les différentes parties du récit et de l'analyse sont fluides. Il faut ajouter que l'ensemble s'appuie solidement sur un corpus bibliographique foisonnant. Le spécialiste pourra certes toujours discuter de certains points ou regretter une absence mais il est d'ores et déjà acquis que ce livre est une référence à la fois pour les connaisseurs mais également pour le grand public, car l'auteur s'adresse au plus grand nombre et offre ainsi un bel exemple d'un ouvrage de vulgarisation réussi et de qualité.

Partager cet article

Repost 0
communismeetconflits - dans Union soviétique et Russie Front de l'Est

Présentation

  • : Communisme, violence, conflits
  • Communisme, violence, conflits
  • : Blog destiné à publier des articles et travaux historiques concernant les relations entre communisme et violence au XX°siècle. Ce blog est ouvert à ceux qui voudront publier articles, notes, annonces de publications, de colloques ou autres concernant ce champs d'étude historique.
  • Contact

L'autre coté de la colline

bannerfans 6509167

Rigueur historienne et clarté du propos. A ne pas manquer !

Recherche

Publications de David FRANCOIS

GuideICSerge Wolikow, Alexandre Courban, David François, Christian Oppetit, Guide des archives de l'Internationale communiste, 1919-1943, Archives nationales-MSH Dijon, Paris-Dijon, 2009. 

9782749110356Serge Wolikow (sld), Pierre Sémard, Le Cherche-Midi, Paris, 2007, (Rédaction du chapitre "La mise à l'écart (1929-1932)")