Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 08:59

Prit Buttar, Battleground Prussia: The Assault on Germany's Eastern Front 1944-45, Osprey General Military, Osprey Publishing, 2010.

 

001a8dc8_medium.jpeg

Le livre de Prit Buttar raconte la défense du territoire de la Prusse-Orientale par les forces allemandes de la fin 1944 à mai 1945. Les premiers chapitres décrivent l'histoire de cette région allemande, l'impact de la guerre pour ses habitants et dressent un portrait des personnalités qui jouent un rôle important dans sa défense notamment Erich Koch, le gauleiter de la région. Le reste de l'ouvrage raconte en détail les différentes offensives soviétiques pour s'emparer de la Prusse et les efforts désespérés des forces allemandes pour les repousser et permettre à la population civile de fuir et d’échapper aux exactions.


De l'attaque de Memel à la prise de Königsberg, l'auteur décrit également le siège des villes que Hitler a décidé de transformer en forteresses et qui ont reçu l'ordre de tenir jusqu'à leur destruction totale: Königsberg, Elbing, Danzig, Gotenhafen, Heilgenbeil, Lotzen, Kolberg, Konitz, Bromberg, Fischhausen, Samland, Pillau. Prit Buttar prend soin de donner vie à son récit en y intégrant de nombreux témoignages de ceux qui ont vécu cette terrible bataille que ce soit des civils que militaires. Par ce biais l'auteur cherche à placer le lecteur au plus près du champ de bataille et à éviter de se cantonner à une simple description stratégique des combats. Sur ce plan Prit Buttar montre que l'effort de guerre soviétique se fait souvent dans la confusion et que les principaux choix stratégiques répondent plus à des considérations politiques que militaires.


Prit Buttar met en évidence tout au long de son récit les erreurs et les négligences des autorités civiles et militaires allemandes qui n'autorisent l'évacuation des civils qu'au dernier moment alors qu'il est déjà trop tard ou qui refusent d'évacuer les troupes enfermées dans les poches de Courlande, troupes qui permettraient de renforcer le front en Prusse. L'erreur la plus funeste fut certainement de forcer les troupes à défendre jusqu'à la mort une soi-disant forteresse au lieu de les retirer à temps et en bon ordre. Si l'auteur n'avance pas l'hypothèse que cette mesure aurait pu stopper les Soviétiques il montre néanmoins qu'elle aurait pu rendre la conquête de la Prusse plus coûteuse en vie humaine pour les Russes. Les ordres contradictoires d'Hitler jouent aussi un rôle important pour expliquer les pertes humaines de cette défense de la Prusse-Orientale.


Le livre montre aussi l'importance du contrôle de la mer Baltique pour chaque camp. Pour les Allemands la voie maritime représente alors le seul moyen de communication pour ravitailler troupes et les civils coincés en Prusse-Orientale et dans les pays baltes. Les efforts soviétiques pour obtenir la maîtrise de la mer et qui se traduisent par le torpillage de dizaines de navires allemands dont le Wihlelm Gustloff, montrent, côté soviétique l'importance de la guerre navale sur le front de l'Est.


Le livre est d'une lecture facile et extrêmement détaillée. L'auteur quand à lui se veut impartial dans le traitement de son sujet. Ainsi s'il décrit les atrocités soviétiques contre les civils, notamment le massacre de Nemmensdorf, il prend soin de les contextualiser et de ne pas décrire de manière sombre l'ensemble de l'armée soviétique. Pourtant le lecteur ne peut que regretter que le sujet ne soit la plupart du temps vue que du seule côté allemand et rarement côté soviétique, le déséquilibre dans les sources utilisés est aussi patent.


Battleground Prussia est au final un ouvrage qui donne une foule de détails sur un front généralement négligée comparativement au traitement de l'opération Bagration ou de la prise de Berlin. Un regret concerne les cartes qui accompagnent le récit. Une douzaine de carte de piètre qualité c'est bien peu pour suivre les opérations et les combats qui ont pour théâtre une région dont la géographie est largement méconnue du lecteur.

Partager cet article

Repost 0
communismeetconflits - dans Union soviétique et Russie

Présentation

  • : Communisme, violence, conflits
  • Communisme, violence, conflits
  • : Blog destiné à publier des articles et travaux historiques concernant les relations entre communisme et violence au XX°siècle. Ce blog est ouvert à ceux qui voudront publier articles, notes, annonces de publications, de colloques ou autres concernant ce champs d'étude historique.
  • Contact

L'autre coté de la colline

bannerfans 6509167

Rigueur historienne et clarté du propos. A ne pas manquer !

Recherche

Publications de David FRANCOIS

GuideICSerge Wolikow, Alexandre Courban, David François, Christian Oppetit, Guide des archives de l'Internationale communiste, 1919-1943, Archives nationales-MSH Dijon, Paris-Dijon, 2009. 

9782749110356Serge Wolikow (sld), Pierre Sémard, Le Cherche-Midi, Paris, 2007, (Rédaction du chapitre "La mise à l'écart (1929-1932)")