Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 12:55

          Francis Desphelippon naît à Vichy le 24 juin 1894 dans une famille modeste. Avant 1914, il est apprenti monteur mécanique et ouvrier électricien. Mobilisé en 1914, il finit la guerre comme lieutenant aviateur. De retour à Vichy, il s'occupe d'un commerce de cycles avec son frère et d'un café dépendant d'une coopérative.

           De retour du front, il fonde une section de l'Association républicaine des anciens combattants à Vichy et se lance dans l'action antimilitariste. Parallèlement à son activité de secrétaire du syndicat des électriciens et de secrétaire-adjoint de la Bourse du Travail de Vichy, il entre au comité central de l'ARAC en juin 1923. Il joue alors un rôle de premier plan dans la crise qui secoue l'ARAC en 1923-1924 et qui se dénoue par la mainmise définitive des communistes sur l'association.

           En 1924, après avoir accompagné Henri Barbusse à un congrès international des anciens combattants à Berlin, il est nommé secrétaire international du comité central de l'ARAC. En 1926, il est élu secrétaire général de l'ARAC et membre du comité central du Secours ouvrier international. À cette date, il s'installe à Paris et devient secrétaire administratif de l'ARAC en août 1927. En 1928, il doit laisser la direction de l'association à Jean Duclos.

            En 1923, il adhère à la SFIO qu'il quitte pour rejoindre le PC en 1924. Il devient secrétaire du rayon de Vichy en 1925 et entre, en 1926, au comité central du PC. Il se présente également, en 1927, à une élection législative partielle à Paris.

           Le 29 mai 1926, il est présent salle Huyghens pour la cérémonie de présentation des Groupes de défense antifascistes à qui il fait prêter serment. En juillet 1926, il est élu secrétaire adjoint des GDA et propagandiste délégué par le congrès national de cette organisation. Il participe aux nombreuses réunions tenues en France pour promouvoir les GDA dont il apparaît comme le principal dirigeant, avant que ne lui succède Georges Beaugrand à la fin de 1927.

           À la fin de 1928, il quitte le PCF, mais reste dans la mouvance communiste en devenant en mai 1928 administrateur délégué de Monde, la revue dirigée par Henri Barbusse. Il entre à la SFIO en 1930 et devient membre de sa commission administrative permanente en 1936 en tant que dirigeant des Amicales socialistes d'entreprise. Sous le Front populaire il appartient à l'aile droite de la SFIO et se montre un virulent anticommuniste.

           En 1940, il rejoint le Rassemblement national populaire de Marcel Déat et travaille pour différents journaux et organismes collaborateurs. En 1945, il est condamné à quatre ans d'indignité nationale pour collaboration.

           En 1952, il est membre du bureau d'une organisation d'extrême-droite, le Mouvement social Européen.

           Francis Desphelippon meurt à Paris le 13 décembre 1965.

 

Source principale: Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, CR-ROM.

 

David FRANCOIS

Partager cet article

Repost 0
communismeetconflits - dans Etudes historiques

Présentation

  • : Communisme, violence, conflits
  • Communisme, violence, conflits
  • : Blog destiné à publier des articles et travaux historiques concernant les relations entre communisme et violence au XX°siècle. Ce blog est ouvert à ceux qui voudront publier articles, notes, annonces de publications, de colloques ou autres concernant ce champs d'étude historique.
  • Contact

L'autre coté de la colline

bannerfans 6509167

Rigueur historienne et clarté du propos. A ne pas manquer !

Recherche

Publications de David FRANCOIS

GuideICSerge Wolikow, Alexandre Courban, David François, Christian Oppetit, Guide des archives de l'Internationale communiste, 1919-1943, Archives nationales-MSH Dijon, Paris-Dijon, 2009. 

9782749110356Serge Wolikow (sld), Pierre Sémard, Le Cherche-Midi, Paris, 2007, (Rédaction du chapitre "La mise à l'écart (1929-1932)")