Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 13:59

Voici quelques données concernant l'histoire des fusiliers lettons que nous n'avons pas intégré dans l'article que nous avons consacré à cette unité de l'Armée rouge. Il s'agit d'abord de la liste des commandants de la division lettone puis de l'ordre de bataille de cette division lors des combats d'Orel en octobre 1919.

 

Liste des commandants de la division soviétique de Lettonie:

Jukums Vacietis (13 avril-17 juillet 1918)

Alexander Kosmatov (par intérim, 18-25 juillet 1918)

Peter Avens (25 juillet-11 janvier 1919)

Gustav Mangulis (12 janvier-26 mars 1919)

Anton Martusevics (27 mars-20 octobre 1919)

Fridrich Kalnins (20 octobre 1919-4 juillet 1920)

Ian Latsis (4-15 juillet 1920)

Kirill Stuchka (15 juillet-28 novembre 1920)

 

Division d'infanterie lettone à la bataille d'Orel, octobre 1919.

La division lettone est intégrée en octobre 1919 à la 13° armée rouge du front sud, dirigé par Egorov. Durant la bataille alors que la 13° armée est détruite, la division passe à la 14° armée rouge. Unité d'élite, elle fait alors partie du groupe de choc chargé de briser l'armée blanche.

Il faut noter que le décompte qui suit ne se traduit pas en nombre de soldats mais de baïonnettes !

 

Commandant: Anton Martusevics (1863-1944) puis à partir du 20 octobre par Friedrich.K. Kalnins (1887-1938)

 

1ère Brigade:

1er régiment de fusiliers letton - 705 baïonnettes (7 compagnies), 12 mitrailleuses.

2e régiment de fusiliers letton - 664 baïonnettes (6 compagnies), 12 mitrailleuses.

3e régiment de fusiliers letton - 690 baïonnettes (6 compagnies), 12 mitrailleuses.

 

2e brigade:

4e régiment de fusiliers letton- 741 baïonnettes (9 compagnies), 12 mitrailleuses.

5e régiment de fusiliers letton - 658 baïonnettes (6 compagnies), 12 mitrailleuses.

6e régiment de fusiliers letton - 719 baïonnettes (6 compagnies), 12 mitrailleuses.

 

3e Brigade:

7e régiment de fusiliers letton - 720 baïonnettes (6 compagnies), 12 mitrailleuses.

8ème régiment de fusiliers letton - 611 baïonnettes (6 compagnies), 12 mitrailleuses.

9e régiment de fusiliers letton - 569 baïonnettes (6 compagnies), 12 mitrailleuses.

 

Régiment de cavalerie:

1ere-4ème escadrons - au total 618 sabres, 2 mitrailleuses, 8 fusils-mitrailleurs "Lewis".

 

Brigade d'artillerie

1er Division artillerie légère: 1ère à la 3ème batteries - 4 canons (76,2 mm), 2 mitrailleuses.

2e Division d'artillerie légère: 4e à 6e batteries légères - 4 canons (76,2 mm), 2 mitrailleuses.

3e Division artillerie légère: 7e à 9e batteries légères - 4 canons (76,2 mm), 2 mitailleuses.

Divizion d'obusiers: 1ère batterie - 3 obusiers (122mm); 2nde batterie - 2 canons lourds.

 

Sources: СЕРЖАНТ, Военный журнал, n°5, 1997.

 

Partager cet article

Repost 0
communismeetconflits - dans Etudes historiques

Présentation

  • : Communisme, violence, conflits
  • Communisme, violence, conflits
  • : Blog destiné à publier des articles et travaux historiques concernant les relations entre communisme et violence au XX°siècle. Ce blog est ouvert à ceux qui voudront publier articles, notes, annonces de publications, de colloques ou autres concernant ce champs d'étude historique.
  • Contact

L'autre coté de la colline

bannerfans 6509167

Rigueur historienne et clarté du propos. A ne pas manquer !

Recherche

Publications de David FRANCOIS

GuideICSerge Wolikow, Alexandre Courban, David François, Christian Oppetit, Guide des archives de l'Internationale communiste, 1919-1943, Archives nationales-MSH Dijon, Paris-Dijon, 2009. 

9782749110356Serge Wolikow (sld), Pierre Sémard, Le Cherche-Midi, Paris, 2007, (Rédaction du chapitre "La mise à l'écart (1929-1932)")