Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2017 2 17 /01 /janvier /2017 07:00

Michelle Zancarini-Fournel, Les luttes et les rêves. Une histoire populaire de la France de 1685 à nos jours, La Découverte-Zones, 2016.

La France des dominés

Inspiré du livre d’Howard Zinn sur les États-Unis, Michelle Zancarini-Fournel propose aux lecteurs une première histoire « populaire » de la France, une seconde étant annoncée aux éditions Agone sous la plume de Gérard Noiriel pour le courant de l’année 2017. Véritable somme de plus de 1 000 pages, le livre de Michelle Zancarini-Fournel rassemble et synthétise les savoirs les plus récents autours d’un objectif commun, retracer une histoire de la France vue par les gens d’en bas, les petits, les humbles, les opprimés et cela depuis la fin du 17e siècle.

Saluons d’abord les grands mérites de ce travail. L’auteur fournit une vaste fresque de l’histoire de la France populaire, ses conditions de vie, ses mentalités, ses fractures, ses espoirs, ses mobilisations et ses combats. Pour cela, elle n’hésite pas à donner largement la parole à ces gens d’en bas qui s’expriment à travers des journaux intimes, des lettres, des souvenirs ou face à des policiers ou des juges. Elle retrace également le parcours de quelques-uns de ces gens, inconnus ou non, mais dont les destins sont symptomatiques d’une époque ou des évolutions d’une société toujours en mouvement.

L’auteur donne une large place dans son récit aux résistances, luttes et révoltes de ce monde populaire qui se bat pour de meilleures conditions de vie et de travail mais également pour sa liberté et son droit à s’exprimer et à participer à la vie nationale. Luttes politiques et luttes sociales rythment donc la geste que retrace Michelle Zancarini-Fournel qui, si elle ne peut prétendre à une exhaustivité chimérique, restitue l’ensemble des offensives populaires, depuis les journées de 1789 aux émeutes de 2005, en essayant à chaque fois de décentrer le regard traditionnellement porté sur ces événements. Elle traite ainsi des mouvements communalistes en province au moment de la Commune de Paris ou des grèves dans les campagnes lors du Front populaire.

Plutôt qu’une histoire populaire, le livre de Michelle Zancarini-Fournel est avant tout une histoire des dominées, comme le démontre le choix de l’année 1685 comme début de son récit marquée par la révocation de l’Édit de Nantes et l’adoption du Code Noir et l’insistance de l’auteur sur le sort et les combats des plus dominés parmi les dominés, les femmes et les colonisés. Si Michel Zancarini-Fournel livre une très intéressante synthèse sur l’histoire, mal connu pour le grand public, de ces deux groupes, l’importance qu’elle leur accorde dans son récit laisse perplexe. Consacrer deux pages à Messali Hadj et à la naissance de l’Étoile Nord-africaine alors que celle du PCF n’est traitée qu’en deux lignes nous interroge. Si on ne peut plus faire, comme auparavant et dans une tradition marxiste, une histoire du monde ouvrier qui laisse de côté la diversité de ses composantes et qui se concentre uniquement sur l’histoire de ses organisations, négliger ces dernières, c’est oublier le rôle intégrateur qu’elles ont pu jouer auprès des exclus et sur lequel le livre de Miche Zancarini-Fournel dit peu de choses.

Les luttes et les rêves pourra apparaître sur certains points comme un livre militant, notamment dans ses dernières pages. Il possède quelques défauts comme la tendance à utiliser la graphie inesthétique de style « militant.e.s » ou « polonais.e.s » Il n’en reste pas moins une excellente synthèse sur l’histoire des dominés et plus particulièrement celle des femmes, des colonisés et des immigrés.

Partager cet article

Repost 0
communismeetconflits - dans France luttes sociales Histoire de France

Présentation

  • : Communisme, violence, conflits
  • Communisme, violence, conflits
  • : Blog destiné à publier des articles et travaux historiques concernant les relations entre communisme et violence au XX°siècle. Ce blog est ouvert à ceux qui voudront publier articles, notes, annonces de publications, de colloques ou autres concernant ce champs d'étude historique.
  • Contact

L'autre coté de la colline

bannerfans 6509167

Rigueur historienne et clarté du propos. A ne pas manquer !

Recherche

Publications de David FRANCOIS

GuideICSerge Wolikow, Alexandre Courban, David François, Christian Oppetit, Guide des archives de l'Internationale communiste, 1919-1943, Archives nationales-MSH Dijon, Paris-Dijon, 2009. 

9782749110356Serge Wolikow (sld), Pierre Sémard, Le Cherche-Midi, Paris, 2007, (Rédaction du chapitre "La mise à l'écart (1929-1932)")