Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2015 1 02 /11 /novembre /2015 07:49

Chris Harman, La Révolution allemande, 1918-1923, La Fabrique, 2015.

 L’Allemagne en révolution

Les événements révolutionnaires qui secouent l’Allemagne entre 1918 et 1923 sont mal connus alors qu'ils sont fondamentaux pour comprendre l’histoire de ce pays et celle du communisme au 20e siècle. La bibliographie en français sur ce sujet reste, il est vrai, faible et datée avec les travaux de Gilbert Badia et surtout le monument écrit par Pierre Broué au début des années 1970. Elle s’enrichit néanmoins aujourd'hui avec la publication du livre de Chris Harman dont l’édition anglaise date du milieu des années 1980.

 

Après une présentation de la situation sociale et politique de l’Allemagne en 1914 et des débats qui agitent la social-démocratie allemande pendant la guerre, conduisant en 1917 à une première scission, l’auteur décrit les différentes phases de la révolution allemande. Cette dernière éclate début novembre 1918 entraînant la chute de l’Empire, l’instauration de la République et la fin de la guerre. Dès les premiers jours apparaissent les trois acteurs principaux du drame qui va ensanglanter l’Allemagne : la social-démocratie, l’armée, le mouvement révolutionnaire. Les deux premiers s’allient pour écraser les spartakistes à Berlin en janvier 1919 puis la république des Conseils de Bavière. La configuration change en 1920 quand, pour faire échec au putsch de Kapp, la social-démocratie s’allie aux révolutionnaires avant de s’entendre à nouveau avec les militaires pour mettre aux pas les aspirations révolutionnaires notamment dans la Ruhr. En 1921, les communistes se lancent dans une insurrection contestée dans ses propres rangs, l’action de mars, qui est un échec retentissant. La dernière tentative révolutionnaire pour briser le statu-quo qui s’installe progressivement en Allemagne, aura lieu en 1923. En réalité l’Octobre allemand de 1923 ne verra jamais le jour puisqu’à la dernière minute le Parti communiste allemand décommande l’insurrection préparée avec le soutien de Komintern. Cet épisode met fin aux espérances révolutionnaires en Europe occidentale.

 

L’auteur, dans un style clair et avec un véritable sens de la synthèse, retrace avec soin les affrontements, les débats politiques, la complexité sociale et économique de cette période. La focale de l’ouvrage se concentre bien entendu sur les révolutionnaires et particulièrement sur le Parti communiste allemand mais aussi sur le Komintern qui sont encore à ce moment-là des lieux de débats et de confrontations. La place que tient alors l’Allemagne dans la définition de la politique de l’Internationale est si cruciale que la compréhension des événements qui la détermine est fondamentale pour comprendre la politique que mène le mouvement communiste à l’échelle mondiale. C’est là aussi un autre intérêt majeur du livre de Chris Harman.

 

L’auteur, dirigeant d’une formation trotskiste britannique, ne cache à aucun moment qu’il analyse les événements qu’il décrit selon un prisme militant. Selon lui la raison principale de l’échec de la révolution allemande réside dans l’absence dans ce pays d’un véritable parti révolutionnaire de type bolchevik avec des dirigeants déterminés. C’est oublier un peu vite le contexte national particulier de l’Allemagne d’après 1918 où une partie du territoire est occupée par des troupes étrangères. Même si on ne partage pas l’essentiel des analyses de l’auteur, elles fournissent néanmoins un heureux point de départ à la réflexion et au débat.

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Communisme, violence, conflits
  • Communisme, violence, conflits
  • : Blog destiné à publier des articles et travaux historiques concernant les relations entre communisme et violence au XX°siècle. Ce blog est ouvert à ceux qui voudront publier articles, notes, annonces de publications, de colloques ou autres concernant ce champs d'étude historique.
  • Contact

L'autre coté de la colline

bannerfans 6509167

Rigueur historienne et clarté du propos. A ne pas manquer !

Recherche

Publications de David FRANCOIS

GuideICSerge Wolikow, Alexandre Courban, David François, Christian Oppetit, Guide des archives de l'Internationale communiste, 1919-1943, Archives nationales-MSH Dijon, Paris-Dijon, 2009. 

9782749110356Serge Wolikow (sld), Pierre Sémard, Le Cherche-Midi, Paris, 2007, (Rédaction du chapitre "La mise à l'écart (1929-1932)")