Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2015 5 20 /02 /février /2015 07:27

Stéphane Mantoux, Les guerres du Tchad, 1969-1987, Lemme Edit, 2015.

Tchad, champs de bataille.

Après un ouvrage sur l’offensive du Têt paru chez Tallandier en 2013, Stéphane Mantoux publie un nouvel opus où il conduit cette fois-ci le lecteur au cœur du continent africain pour étudier la série de conflits qui ébranla le Tchad depuis son accession à l’indépendance.

 

L’auteur prend soin d’abord de présenter l’histoire, mal connue, du Tchad depuis la préhistoire. Le lecteur découvre ainsi que la région a vu se développer des structures étatiques d’ampleur comme l’empire de Kanem-Bornou et une division territoriale entre un nord qui est le domaine de chasseurs guerriers et un sud agricole plus pacifique. C’est sur ce territoire, qui n’a rien d’homogène, qu’à la fin du 19e siècle, la France s’implante et transforme le Tchad en une colonie qui ne prend son indépendance qu’en août 1960.

 

Le premier président du Tchad, Tombalbaye, instaure rapidement un parti unique et favorise les populations du Sud aggravant les tensions qui déchirent le pays. Les opposants s’organisent et s’arment. En 1966 naît le FROLINAT, le Front de libération national du Tchad, qui porte des coups de plus en plus sévère au gouvernement. La montée en puissance du FROLINAT oblige la France à intervenir militairement pour soutenir le pouvoir tchadien avec l’opération Limousin en 1969.

 

Les années 1970 ne voient pas une accalmie dans les conflits qui ensanglantent le Tchad. La situation devient même de plus en plus complexe avec la mort de Tombalbaye, les divisions au sein du FROLINAT, l’intervention de puissance extérieure comme le Zaïre, le Nigeria, le Soudan mais surtout la Libye. Et toujour la France dans le cadre des opérations, Tacaud, Manta et Epervier.

 

Dans les années 1980, le conflit tchadien est devenu un mélange de guerre civile et de guerre international. Le FROLINAT de Oueddeï, soutenu par les Libyens affronte les FANT d’Hissène Habré soutenu quant à eux par la France, l’Égypte et les États-Unis. Un conflit de guerre froide en plein cœur de l’Afrique puisque la Libye est armée et reçoit une aide logistique du bloc de l’Est. La situation semble se débloquer quand les FANT s’empare de la base libyenne de Fada, puis de Ouadi Doum et d’Aouzou en 1987.

 

Le coup de grâce à l’intervention libyenne ne se joue pas au Tchad mais dans le sud de la Libye, près de Koufra, quand la base militaire de Maaten as-Sarra est victime d’un raid des FANT en septembre 1987. C’est l’occasion pour Stéphane Mantoux de montrer les méthodes de combat utilisées avec succès dans cette région sahélienne, la fameuse guerre des Toyotas. Ces véhicules utilitaires sont transformés avec des armes relativement anciennes et parfois équipés de matériels modernes comme les missiles Milan. Ils permettent aux troupes d’organiser des raids au long cours jouant sur l’effet de surprise, la puissance de feu et l’extrême mobilité de ces colonnes motorisées. C’est un raid de ce type qui est mené contre Maaten as-Sarra, poussant la Libye a abandonné ses prétentions sur le Tchad.

 

Le livre de Stéphane Mantoux est une synthèse utile sur l’histoire des conflits tchadiens des années 1960 à la fin des années 1980. S’il s’intéresse aux interventions militaires françaises dans cette ancienne colonie, il ne fait pas l’impasse sur les dissensions qui, au-delà de la colonisation, fracturent ce territoire et conduisent à une guerre civile qui dura plus de 30 ans. Le vainqueur de ce combat, Hissène Habré est encore au pouvoir en 2015 et a réussi à faire de son pays une puissance régionale et un pôle de stabilité dans un environnement de plus en plus incertain.

 

L’ouvrage de Stéphane Mantoux, bien illustré et possédant quelques cartes en couleur, est incontournable pour ceux qui souhaitent découvrir l’histoire du Tchad, des conflits dont ce pays fut le théâtre, de l’affrontement entre la France et la Libye qui s’y joua et qui n’était également qu’une partie d’un conflit plus vaste opposant l’Est et l’Ouest.

Partager cet article

Repost 0
communismeetconflits - dans Guerre froide Tchad Afrique Libye

Présentation

  • : Communisme, violence, conflits
  • Communisme, violence, conflits
  • : Blog destiné à publier des articles et travaux historiques concernant les relations entre communisme et violence au XX°siècle. Ce blog est ouvert à ceux qui voudront publier articles, notes, annonces de publications, de colloques ou autres concernant ce champs d'étude historique.
  • Contact

L'autre coté de la colline

bannerfans 6509167

Rigueur historienne et clarté du propos. A ne pas manquer !

Recherche

Publications de David FRANCOIS

GuideICSerge Wolikow, Alexandre Courban, David François, Christian Oppetit, Guide des archives de l'Internationale communiste, 1919-1943, Archives nationales-MSH Dijon, Paris-Dijon, 2009. 

9782749110356Serge Wolikow (sld), Pierre Sémard, Le Cherche-Midi, Paris, 2007, (Rédaction du chapitre "La mise à l'écart (1929-1932)")