Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2014 4 11 /12 /décembre /2014 07:39

« Land and Freedom », film britannique de Ken Loach, 1995.

L'Espagne au coeur

La guerre civile espagnole a peu inspiré les cinéastes. Le film de Ken Loach, sorti en 1995, est donc un objet rare. Le réalisateur, dont l'engagement est bien connu, décrit le parcours d'un jeune chômeur anglais, membre du parti communiste britannique, qui se porte volontaire pour combattre aux côtés des républicains espagnols. Une fois arrivé en Espagne le hasard et une certaine naïveté le conduisent à s’enrôler dans une milice du POUM.

 

Le spectateur suit, à la manière d'un documentaire, la vie du bataillon dans lequel se retrouve le jeune Anglais. L'attente dans les tranchées, le quotidien des volontaires, leur idéalisme, la pauvreté de leur armement. Les quelques scènes de combat montrent l'amateurisme de ces combattants improvisés qui tirent dans tous les sens et ne font pas montre, dans leur progression, de l'organisation qui caractérise les troupes régulières. La prise d'un village par les miliciens est emblématique de cet amateurisme que le réalisateur filme avec naturel et authenticité.

 

L'idéalisme des miliciens se dévoile lors d'une discussion avec des villageois sur la question de la collectivisation des terres. Que faire ainsi du petit paysan pauvre qui veut coûte que coûte garder son petit lopin pour lui ? Ce débat montre les premiers désaccords entre miliciens opposant ceux qui veulent mener de concert guerre et révolution et ceux pour qui la victoire militaire nécessite des sacrifices politiques. La préférence de Ken Loach va au premier puisque le reste du film est un réquisitoire contre le Parti communiste et Staline qui trahissent la Révolution. Il met en scène la question de la militarisation des milices, les journées de Barcelone en mai 1938, la formation d'une armée républicaine qui a tous les attributs d'une armée régulière et finalement le désarmement des miliciens et l'arrestation des membres du POUM. La charge est féroce contre les communistes accusés de trahison.

 

Ken Loach filme donc avec finesse les désillusions de militants idéalistes et pleins d'enthousiasme pris dans les luttes politiques qui se nouent loin du front. Une note d'espoir perce néanmoins : le jeune Anglais, personnage central du film, reste jusqu'à sa mort dans les années 1990, fidèle à ses idéaux de jeunesse.

Partager cet article

Repost 0
communismeetconflits - dans Guerre d'Espagne Fiction

Présentation

  • : Communisme, violence, conflits
  • Communisme, violence, conflits
  • : Blog destiné à publier des articles et travaux historiques concernant les relations entre communisme et violence au XX°siècle. Ce blog est ouvert à ceux qui voudront publier articles, notes, annonces de publications, de colloques ou autres concernant ce champs d'étude historique.
  • Contact

L'autre coté de la colline

bannerfans 6509167

Rigueur historienne et clarté du propos. A ne pas manquer !

Recherche

Publications de David FRANCOIS

GuideICSerge Wolikow, Alexandre Courban, David François, Christian Oppetit, Guide des archives de l'Internationale communiste, 1919-1943, Archives nationales-MSH Dijon, Paris-Dijon, 2009. 

9782749110356Serge Wolikow (sld), Pierre Sémard, Le Cherche-Midi, Paris, 2007, (Rédaction du chapitre "La mise à l'écart (1929-1932)")