Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2014 4 04 /09 /septembre /2014 07:46

Harold M. Tanner, The Battle for Manchuria and the Fate of China: Siping, 1946, Indiana University Press, 2013.

Une bataille pour la Chine

La guerre civile chinoise, qui opposa de 1945 à 1949 communistes et nationalistes, est très mal connu en France. Il n'existe d'ailleurs à notre connaissance aucun ouvrage en français sur ce conflit obligeant le curieux à se tourner vers l'historiographie anglo-saxonne pour mieux connaître un événement fondateur de la Chine contemporaine. Le livre de Tanner, professeur à l'Université de North Texas, ne traite pas de l'ensemble de cette guerre civile, mais d'une bataille cruciale qui eut lieu au printemps 1946 près de la ville de Siping en Mandchourie.

 

Longtemps occupée par les Japonais la Mandchourie tombe entre les mains des Soviétiques en août 1945. Lorsqu'ils s'en retirent, début 1946, après la signature de la paix avec le Japon, ils laissent le contrôle de la région aux communistes chinois de Mao. Cette situation est bien entendu inacceptable pour le gouvernement nationaliste qui commence alors à faire marcher ses troupes pour reprendre le contrôle de la Mandchourie. L'état-major communiste prend la décision d'engager une bataille décisive autour du nœud ferroviaire de Siping afin de briser l'armée nationaliste et de s'assurer le contrôle total de la Mandchourie. L'adoption de cette stratégie de guerre conventionnelle est un tournant sur le plan militaire pour les communistes chinois qui jusqu'alors ne pratiquaient que la guérilla. Ils se retranchent donc dans la ville de Siping mais après des semaines de violents combats, ils sont obligés de se retirer tandis que les troupes nationalistes entrent dans Siping. C'est alors que prend effet le cessez-le-feu négocié sous la pression du général américain Georges Marshall.

 

Les Américains craignent en effet que les communistes ne parviennent à renverser un gouvernement nationaliste gangrené par la corruption et l'incompétence. Ils espèrent que la fin des combats permettra de gagner le temps nécessaire pour renforcer le camp nationaliste et le maintenir en place. Mais le cessez-le-feu est rapidement rompu et l'affrontement reprend. Après plusieurs campagnes les nationalistes sont vaincus tandis que les communistes proclament la République populaire.

 

Au-delà de la description du contexte politique et de la bataille proprement dite, que l'auteur rend parfaitement compréhensible, l’intérêt du livre réside surtout dans les débats concernant l'enjeu et la portée de la bataille de Siping. Cet événement est en effet au cœur de controverses historiographiques et politiques. Pour les nationalistes elle fut une chance de gagner la guerre, chance qui fut gâchée par la signature d'un cessez-le-feu. Coté communiste se pose la question du bien-fondé du changement de stratégie militaire, le passage de la guérilla à la guerre conventionnelle. Sur le premier point Tanner répond clairement que les problèmes de logistiques auraient empêché l'armée nationaliste d'exploiter son succès à Siping. Sur le second l'auteur montre que la décision de Mao s'est soldée par un gaspillage des ressources militaires.

 

Le livre de Tanner, bien documenté et utilisant à la fois des sources communistes et nationalistes, est d'un accès facile et d'une lecture fluide. Une lecture indispensable pour tous ceux qui s’intéressent à la guerre civile chinoise et plus largement à la naissance de la République populaire.

Partager cet article

Repost 0
communismeetconflits - dans Communisme chinois Guerre civile chinoise

Présentation

  • : Communisme, violence, conflits
  • Communisme, violence, conflits
  • : Blog destiné à publier des articles et travaux historiques concernant les relations entre communisme et violence au XX°siècle. Ce blog est ouvert à ceux qui voudront publier articles, notes, annonces de publications, de colloques ou autres concernant ce champs d'étude historique.
  • Contact

L'autre coté de la colline

bannerfans 6509167

Rigueur historienne et clarté du propos. A ne pas manquer !

Recherche

Publications de David FRANCOIS

GuideICSerge Wolikow, Alexandre Courban, David François, Christian Oppetit, Guide des archives de l'Internationale communiste, 1919-1943, Archives nationales-MSH Dijon, Paris-Dijon, 2009. 

9782749110356Serge Wolikow (sld), Pierre Sémard, Le Cherche-Midi, Paris, 2007, (Rédaction du chapitre "La mise à l'écart (1929-1932)")