Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 07:36

T. Derbent, Clausewitz et la guerre populaire, Aden, 2004.

Clausewitz et Lénine

Carl von Clausewitz, général prussien du début du 19e siècle, est depuis longtemps considéré comme l'un des plus grands théoriciens de la guerre. Son œuvre, notamment Vom Kriege (De la guerre) a profondément influencée des générations de militaires mais également d'hommes politiques jusqu'à nos jours, un exemplaire a même été retrouvé dans une cache d'Al-Qaida en Afghanistan.

 

Le livre de T. Derbent n'est pas une nouvelle étude de l'ensemble de l’œuvre de Clausewitz mais examine avec minutie les analyses du penseur prussien concernant la guérilla. Clausewitz, contemporain du soulèvement espagnol contre les troupes de Napoléon, joua un rôle majeur dans la réforme de l'armée prussienne après la défaite de 1806 et participa à ce titre à la création de la Landwehr, la milice territoriale, instrument de la guerre ,populaire contre la Grande Armée. Cette expérience est à la base du chapitre de Vom Kriege qu'il consacre à la guérilla mais également des conférences qu'il donna sur ce sujet et qui sont d'ailleurs publiées en annexe du livre de T. Derbent.

 

A partir de ce matériel, l'auteur offre une analyse didactique et claire de la pensée d'un Clausewitz qui a parfaitement compris l'importance prise depuis la Révolution française par l'engagement du peuple dans la guerre. Il expose ensuite comment ces thèses ont influencés les penseurs révolutionnaires de Marx et Engels à Giap en passant par Lénine, Staline et Mao. Il montre ainsi que la stratégie de guerre populaire théorisée par Mao doit énormément au penseur militaire prussien. L'auteur montre surtout l'importance que Clausewitz joue dans l'élaboration par Lénine de la stratégie bolchevique mais également dans la pensée militaire soviétique. A l'appui de cette démonstration il place en annexe de son livre les notes prises par Lénine lors de sa lecture de Vom Kriege.

 

Au-delà de l'influence de Clausewitz sur les stratèges révolutionnaires, notons au passage un chapitre consacré à Jaurès, l'auteur livre également de pertinentes réflexions comparatives entre les travaux de Clausewitz et ceux de Machiavel et Jomini. Plus généralement les chapitres sur l'influence de Clausewitz sur la pensée militaire allemande et soviétique dépassent largement le simple cadre de la stratégie révolutionnaire et permettent de porter un regard différent sur les deux conflits mondiaux.

 

Voici un livre intelligent et didactique qui intéressera à la fois l'amateur d'histoire militaire que d'histoire politique. Le lecteur peut parfois regretter que l'auteur laisse deviner ses orientations politiques mais ce défaut est largement compensé par l'érudition et la clarté du propos. Pour terminer signalons qu'il est possible de lire quelques chapitres de ce livre sur le site internet de l'auteur ( http://www.agota.be/t.derbent/giap.html ) ainsi que des textes non publiés qui analysent l'influence de Clausewitz sur Giap, Mao, Lawrence ou Mehring. En attendant, espérons-le, un gros volume où l'auteur réunira l'essentiel de ses travaux sur Clausewitz.

Partager cet article

Repost 0
communismeetconflits

Présentation

  • : Communisme, violence, conflits
  • Communisme, violence, conflits
  • : Blog destiné à publier des articles et travaux historiques concernant les relations entre communisme et violence au XX°siècle. Ce blog est ouvert à ceux qui voudront publier articles, notes, annonces de publications, de colloques ou autres concernant ce champs d'étude historique.
  • Contact

L'autre coté de la colline

bannerfans 6509167

Rigueur historienne et clarté du propos. A ne pas manquer !

Recherche

Publications de David FRANCOIS

GuideICSerge Wolikow, Alexandre Courban, David François, Christian Oppetit, Guide des archives de l'Internationale communiste, 1919-1943, Archives nationales-MSH Dijon, Paris-Dijon, 2009. 

9782749110356Serge Wolikow (sld), Pierre Sémard, Le Cherche-Midi, Paris, 2007, (Rédaction du chapitre "La mise à l'écart (1929-1932)")