Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2014 4 12 /06 /juin /2014 07:12

Dagfinn Gatu, Village China at War, the Impact of Resistance to Japan, 1937-1945, University of British Columbia Press, 2008.

Le communisme chinois et la guerre contre le Japon

En juillet 1937, au moment où les troupes japonaises envahissent la Chine, le Parti communiste chinois est isolée au nord-ouest de la Chine autour de la ville de Yanan où il contrôle seulement deux millions de personnes. En 1945, quand le Japon capitule, il domine le nord du pays, un territoire recouvrant plus de 100 millions d'habitants. Le Parti est lui même passé de 40 000 membres à la fin des années 1930 à plus d'un million à la fin de la guerre. Cette croissance rapide permet à Mao Tse-toung de poser les bases lui permettant de vaincre le gouvernement nationaliste dans une guerre civile qui se termine par la création de la République populaire en 1949.

 

Dagfinn Gatu essaye dans son livre de déterminer les raisons qui ont permis cette formidable expansion du communisme chinois en période de guerre. Pour commencer il fait un point historiographique sur le sujet et dégage deux grandes interprétations, celle pour qui le nationalisme paysan exaspéré par l'invasion et les atrocités japonaises joue un rôle clef et une seconde qui insiste sur la politique agraire du PC chinois pour rallier les paysans du nord de la Chine.

 

L'auteur, en s'appuyant sur de nombreuses archives, tant chinoises que japonaises, ne choisit pas entre ses deux interprétations mais se place à mi-chemin et fournit une synthèse entre ses approches. Le livre n'est pas un ouvrage d'histoire militaire, il n'y a là aucun récit de bataille et les campagnes militaires ne sont que rapidement évoquées. Mais la guerre imprègne l'ensemble des analyses puisqu'elle influence fortement les efforts d'organisation des campagnes par les communistes. Ces derniers qui doivent financer la guerre essayent tout à la fois de tirer des paysans les ressources nécessaires pour se battre tout en gagnant leur soutien. Ils réussissent avec brio à maintenir l'équilibre entre ces deux exigences contradictoires.

 

La tache des communistes n'est pas facile car ils manquent cruellement de cadres pour encadrer la population. Ces derniers sont loin d'avoir les compétences nécessaires pour assurer ces fonctions d'autant qu'ils sont victimes des purges et de la répression japonaise. Dans les zones contrôlées par le Parti, ils organisent des élections et mettent en place une politique de redistribution des richesses qui se heurtent parfois à de fortes résistances. Le succès des communistes chinois durant la guerre provient au final de leur capacité à faire face aux énormes exigences de la guerre et à mobiliser la population dans une région aux ressources limitées.

 

Le livre est d'une lecture aride en raison de la complexité du sujet. La Chine du nord est un espace contrasté entre les grandes plaines où les Japonais font des raids et les zones montagneuses qui favorisent les combattants communistes. La population chinoise a des réactions diverses face aux belligérants. Dans certaines régions les atrocités japonaises intimident les paysans qui voient dans les soldats communistes les responsables des représailles. Là où les communistes ont les moyens d'assurer la défense des populations cette dernière se rallie au nouvel ordre social. Au final l'auteur insiste sur cette diversité des situations locales pour éviter de donner des conclusions trop générales, ce qui peut frustrer certains lecteurs.

Partager cet article

Repost 0
communismeetconflits - dans Communisme chinois Seconde Guerre mondiale

Présentation

  • : Communisme, violence, conflits
  • Communisme, violence, conflits
  • : Blog destiné à publier des articles et travaux historiques concernant les relations entre communisme et violence au XX°siècle. Ce blog est ouvert à ceux qui voudront publier articles, notes, annonces de publications, de colloques ou autres concernant ce champs d'étude historique.
  • Contact

L'autre coté de la colline

bannerfans 6509167

Rigueur historienne et clarté du propos. A ne pas manquer !

Recherche

Publications de David FRANCOIS

GuideICSerge Wolikow, Alexandre Courban, David François, Christian Oppetit, Guide des archives de l'Internationale communiste, 1919-1943, Archives nationales-MSH Dijon, Paris-Dijon, 2009. 

9782749110356Serge Wolikow (sld), Pierre Sémard, Le Cherche-Midi, Paris, 2007, (Rédaction du chapitre "La mise à l'écart (1929-1932)")