Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2014 4 05 /06 /juin /2014 06:59

Michael Occleshaw, Dances in Deep Shadows: The Clandestine War in Russia, 1917-1920, Carroll and Graf, 2006.

Guerre secréte contre la Russie soviétique

L'intervention étrangère dans la guerre civile russe est un phénomène bien connu même s'il est considéré comme relativement mineur, les Alliés cherchant à protéger les dépôts d'armes fournies à la Russie tsariste, à soutenir les forces blanches et à rouvrir la guerre sur le front de l'Est. En se penchant sur le rôle des services secrets britanniques dans l'intervention en Russie, Michael Occleshaw, remet en question certains de ces présupposés. Pour lui l'objectif premier des Britanniques en Russie n'est pas de faire rentrer la Russie dans la guerre ou de protéger des biens anglais mais plutôt de placer l'ancien Empire des tsars dans une situation de dépendance politique et économique afin qu'il forme une sorte de rempart oriental pour l'Empire britannique. La thèse est hardie et finalement peu convaincante. Mais la mise en lumière de la guerre clandestine que livrent les Britanniques à la Russie soviétique justifie la lecture de ce livre.

 

Certaines opérations secrètes frisent le ridicule comme celle prévoyant de mettre à genoux la Russie en prenant le contrôle de ses principales banques par l'achat d'actions. Le projet échoue finalement quand les bolcheviks nationalisent les banques. Tout en négociant avec les bolcheviks, les Britanniques mettent également au point un plan pour la création d'un État cosaque indépendant. L'épisode central du livre d'Occleshaw est constitué par le récit du complot Lockhart qui a visé à retourner un régiment de fusiliers lettons afin d'arrêter et d'exécuter Lénine et Trotsky en septembre 1918. Sydney Reilly, l'espion qui servit de modèle pour le personnage de James Bond, joua un rôle central dans cette opération qui fut un nouvel échec cinglant.

 

Si le livre se lit comme un roman d'aventures, il arrive aussi que le lecteur se trouve perdu entre les différents personnages présentés, les différentes opérations envisagées ou réalisées. Surtout que l'auteur peine parfois à organiser son matériel de façon cohérente ce qui rend la lecture souvent difficile. Néanmoins il offre une vue complète des actions secrètes lancées par les Britanniques contre la jeune Russie soviétique. Il souligne au passage que ces interventions clandestines, qui marquent le début effectif de la guerre froide, ouvrent une époque nouvelle où les services secrets jouent un rôle beaucoup plus important qu'auparavant dans les relations internationales. Surtout Occleshaw montre qu'en finançant et en apportant leur aide aux Blancs, l'intervention alliée fut une entreprise médiocre et sans gloire qui fut payé par la vie de centaines de milliers de Russes.

Partager cet article

Repost 0
communismeetconflits - dans Guerre civile russe.

Présentation

  • : Communisme, violence, conflits
  • Communisme, violence, conflits
  • : Blog destiné à publier des articles et travaux historiques concernant les relations entre communisme et violence au XX°siècle. Ce blog est ouvert à ceux qui voudront publier articles, notes, annonces de publications, de colloques ou autres concernant ce champs d'étude historique.
  • Contact

L'autre coté de la colline

bannerfans 6509167

Rigueur historienne et clarté du propos. A ne pas manquer !

Recherche

Publications de David FRANCOIS

GuideICSerge Wolikow, Alexandre Courban, David François, Christian Oppetit, Guide des archives de l'Internationale communiste, 1919-1943, Archives nationales-MSH Dijon, Paris-Dijon, 2009. 

9782749110356Serge Wolikow (sld), Pierre Sémard, Le Cherche-Midi, Paris, 2007, (Rédaction du chapitre "La mise à l'écart (1929-1932)")