Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2014 2 13 /05 /mai /2014 07:32

Vadim Rogovin, 1937 : Stalin's Year of Terror, Mehring Books, 1998.

La terreur stalinienne

L'année 1937 est d'un intérêt majeur pour tous ceux qui s'intéresse à l'histoire de l'URSS et du communisme en général puisque c'est à ce moment que Staline lance une vaste et sanglante purge qui décime les rangs du Parti communiste et de l'Armée rouge. L'Union soviétique devient alors cet enfer sur terre si bien décrit par Georges Orwell.

Avec minutie, Rogovin, historien russe de tendance marxiste décrit le déroulement de la terreur stalinienne durant l'année 1937. Il met particulièrement en évidence le fait que la terreur a été soigneusement préparée et calculée par Staline pour arriver à ses fins tout en montrant les motivations profondes du dictateur. Pour cela il peut s'appuyer sur une bureaucratie privilégiée mais dont la puissance a été largement surestimée ce qui laisse à penser que le phénomène des purges n'était pas inévitable.

Rogovin donne de nombreuses biographies de victimes des purges et les raisons de leur disparition. C'est certainement là l'un des points le plus intéressant du livre, montrer les victimes et à travers ses portraits, dégager le profil d'une opposition à Staline. Cette dernière est formée de vieux militants qui tiraient une part de leur légitimité de leurs faits d'armes révolutionnaires. Cette menace est assez importante pour que Staline déclenche un processus meurtrier. A coté des anciens militants, l'autre cible de Staline ce sont les militaires avec la figure emblématique du maréchal Toukhatchevsky. Pour Rogovin il ne fait aucun doute que ces oppositions politiques et militaires auraient tôt ou tard déposées Staline. Paradoxalement il donne raison à Staline d'avoir lancé le processus des purges.

L'auteur analyse les ressorts de la répression, du processus de destruction intellectuelle des victimes qui les conduit à signer des aveux et à lancer de fausses accusations. Il détaille également comment la terreur se répandit à l'échelle internationale en particulier dans l'Espagne républicaine mais aussi le courage de nombreuses victimes dont les trotskistes envoyés au Goulag et qui sont tous exécutés au moment de l'invasion allemande de 1941.

Le lecteur peut regretter que l'auteur ne s'appuie que sur des sources relativement anciennes, notamment les Mémoires de Khrouchtchev ou les écrits de Trotski. L'explication qu'il donne aux purges n'est pas également neuve. La collectivisation forcée et l'industrialisation à outrance ont provoqué l'impopularité de Staline. La terreur fut donc un moyen radical d'éradiquer et de prévenir toute opposition au régime. Ici aucune nouveauté.

Voici un livre qui a certes des imperfections mais dont la lecture est indispensable pour comprendre comment les Grandes Purges staliniennes ont façonné l'URSS et le communisme mondial.

Partager cet article

Repost 0
communismeetconflits - dans Union soviétique et Russie Stalinisme

Présentation

  • : Communisme, violence, conflits
  • Communisme, violence, conflits
  • : Blog destiné à publier des articles et travaux historiques concernant les relations entre communisme et violence au XX°siècle. Ce blog est ouvert à ceux qui voudront publier articles, notes, annonces de publications, de colloques ou autres concernant ce champs d'étude historique.
  • Contact

L'autre coté de la colline

bannerfans 6509167

Rigueur historienne et clarté du propos. A ne pas manquer !

Recherche

Publications de David FRANCOIS

GuideICSerge Wolikow, Alexandre Courban, David François, Christian Oppetit, Guide des archives de l'Internationale communiste, 1919-1943, Archives nationales-MSH Dijon, Paris-Dijon, 2009. 

9782749110356Serge Wolikow (sld), Pierre Sémard, Le Cherche-Midi, Paris, 2007, (Rédaction du chapitre "La mise à l'écart (1929-1932)")