Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2014 1 26 /05 /mai /2014 07:36

Armel Dirou, La guérilla en 1870: Résistance et terreur, Bernard Giovanangeli éditeurs, 2014.

La guerre de partisans en 1870-1871

La guerre franco-prussienne de 1870-1871 a longtemps été négligé par l'historiographie française, une tendance qui tend à s'inverser depuis quelques années, notamment avec la publication du livre de François Roth. Le livre d'Armel Dirou s'inscrit parfaitement dans cette redécouverte de cette guerre d'autant qu'il traite d'un sujet largement délaissé, l'histoire des formations de francs-tireurs.

 

Dans une première partie, Armel Dirou, se place, pour analyser son sujet, du coté français. Le lecteur découvre ainsi que l'organisation de troupes irrégulières est prévue dans les plans de mobilisation de l'armée impériale à l'occasion de la réforme militaire de 1868. Cela explique l’apparition précoce de formations de francs-tireurs à partir du moment où les troupes allemandes entrent en territoire français. Mais le phénomène prend une ampleur plus vaste avec la proclamation de la République le 4 septembre et la volonté du gouvernement de la Défense nationale de procéder à une levée en masse pour sauver la patrie en danger. L'auteur retrace et analyse de façon méthodique les modalités de formation des groupes de francs-tireurs, leur composition, les motivations des volontaires, les équipements et les tenues de ces troupes. Il souligne aussi les blocages qui empêchent les Français d'organiser une véritable guerre de partisans. L'inefficacité de la nouvelle administration, la médiocrité de certains militaires sont avancées mais Armel Dirou montre finement que c'est surtout la méfiance du pouvoir politique devant une troupe et une forme de guerre jugée trop révolutionnaire, donc dangereuse politiquement, qui pousse Gambetta à placer les francs-tireurs sous la coupe de l'armée pour qui ces derniers ne sont que des troupes auxiliaires.

 

Pourtant les francs-tireurs, s'ils sont d'une valeur militaire médiocre dans des batailles classiques, se montrent particulièrement habile dans le harcèlement des troupes ennemies, obligeant l'armée allemande à immobiliser prés de 100 000 hommes pour faire face à la menace. Ils jouent également un rôle essentiel dans le domaine du renseignement et pour établir des communications avec Paris assiégée.

 

Dés le début de la guerre, les Allemands sont conscients du risque que représente la guerre de partisans. Armel Dirou se livre ici à une excellente analyse de l'histoire de la guerre irrégulière depuis la Révolution française, un phénomène qui n'a cessé d’être scruté et analysé par les militaires prussiens, notamment Clausewitz. L'auteur rappelle ici les différentes guérillas que doivent affronter les armées napoléoniennes mais également celles qui se développent après 1815 en Espagne, en Pologne, au Danemark, en Europe centrale pendant les révolutions de 1848, mais aussi en Algérie. Conscient du potentiel militaire de cette forme de guerre, les Prussiens élaborent des règlements particulièrement impitoyables pour lutter contre les partisans. Ces derniers sont exécutés lorsqu'ils sont capturés tandis qu'une politique de terreur contre la population civile doit permettre d'isoler les francs-tireurs. Ces méthodes sont appliquées en France en 1870-1871 alimentant une véritable haine des Allemands qui resurgit en 1914.

Partager cet article

Repost 0
communismeetconflits - dans Guerre de 1870-1871 Guérilla

Présentation

  • : Communisme, violence, conflits
  • Communisme, violence, conflits
  • : Blog destiné à publier des articles et travaux historiques concernant les relations entre communisme et violence au XX°siècle. Ce blog est ouvert à ceux qui voudront publier articles, notes, annonces de publications, de colloques ou autres concernant ce champs d'étude historique.
  • Contact

L'autre coté de la colline

bannerfans 6509167

Rigueur historienne et clarté du propos. A ne pas manquer !

Recherche

Publications de David FRANCOIS

GuideICSerge Wolikow, Alexandre Courban, David François, Christian Oppetit, Guide des archives de l'Internationale communiste, 1919-1943, Archives nationales-MSH Dijon, Paris-Dijon, 2009. 

9782749110356Serge Wolikow (sld), Pierre Sémard, Le Cherche-Midi, Paris, 2007, (Rédaction du chapitre "La mise à l'écart (1929-1932)")