Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2014 2 20 /05 /mai /2014 07:56

Norman Naimark, The Russians in Germany : A History of the Soviet Zone of Occupation, 1945-1949, Belknap Press, 1995.

L'occupation soviétique de l'Allemagne

Norman Naimark, professeur à l'Université de Stanford, décrit et analyse un moment d'histoire largement méconnue, l'occupation soviétique en Allemagne depuis la chute de Berlin en mai 1945 à la naissance de la RDA en 1949. Pour cela il s'appuie sur une masse importante de documents issus des archives russes mais également allemandes.

 

L'auteur décrit la mise en place de l'administration militaire soviétique en Allemagne qui vise à la fois à administrer les régions « libérées » mais également a assurer le bien être matériel et culturel des troupes de l'Armée rouge. Pour appuyer leur autorité les Soviétiques favorisent les communistes allemands avec la constitution du Parti socialiste unifié (SED) sous la direction de Walter Ulbricht. Naimark ne fait pas l'impasse sur la question du viol des femmes allemandes par les soldats soviétiques. Il montre que ce phénomène a persisté jusqu'en 1947 et ne fut pas l'apanage des seuls soldats du rang. Résultats d'un manque de contrôle de la troupe par les autorités, Staline a délibérément fermé les yeux sur ces viols de masse, dénonçant la propagande occidentale. Pour Naimark ces viols ont eu des conséquences durables. Dans un pays vaincu, où les femmes sont, du fait des pertes en hommes durant la guerre, largement majoritaires et jouent à ce titre un rôle économique important dans la reconstruction, les viols constituent un traumatisme pour la population masculine. Cette cicatrice devient un héritage durable tout au long de l'histoire de la RDA et, explique selon l'auteur, l'hostilité persistante, faite de haine et de ressentiment, des Allemands de l'Est envers les Soviétiques.

 

Sur le plan politique et économique, les Soviétiques n'ont pas d'objectifs à long terme concernant l'Allemagne orientale. Après la confiscation des terres et le pillage de l'industrie allemande, l'URSS ne propose que la collectivisation comme modèle économique. Sur le plan politique l'alignement systématique du SED sur les positions soviétiques décrédibilise les communistes allemands qui perdent toute légitimité pour la population. L'auteur ne manque pas de décrire le processus de soviétisation dans le domaine de l'art et de l'éducation.

 

Pour Naimark, les Soviétiques ont finalement échoué à gouverner leur zone d'occupation mais surtout à gagner les cœurs et les esprits des Allemands de l'Est. Les bases du régime est-allemand sont donc fragilisées dés sa naissance en raison des erreurs et de l'aveuglement soviétiques. Pour Naimark il ne fait aucun doute que l'effondrement de la RDA en 1989 prend sa source durant l'occupation soviétique de l'Allemagne orientale.

Partager cet article

Repost 0
communismeetconflits - dans Union soviétique et Russie Communisme allemand

Présentation

  • : Communisme, violence, conflits
  • Communisme, violence, conflits
  • : Blog destiné à publier des articles et travaux historiques concernant les relations entre communisme et violence au XX°siècle. Ce blog est ouvert à ceux qui voudront publier articles, notes, annonces de publications, de colloques ou autres concernant ce champs d'étude historique.
  • Contact

L'autre coté de la colline

bannerfans 6509167

Rigueur historienne et clarté du propos. A ne pas manquer !

Recherche

Publications de David FRANCOIS

GuideICSerge Wolikow, Alexandre Courban, David François, Christian Oppetit, Guide des archives de l'Internationale communiste, 1919-1943, Archives nationales-MSH Dijon, Paris-Dijon, 2009. 

9782749110356Serge Wolikow (sld), Pierre Sémard, Le Cherche-Midi, Paris, 2007, (Rédaction du chapitre "La mise à l'écart (1929-1932)")