Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2014 5 09 /05 /mai /2014 07:30

David Glantz, Red Storm over the Balkans : The Failed Soviet Invasion of Romania, Spring 1944, University Press of Kansas, 2006.

L’échec de l'Armée rouge en Roumanie

David Glantz est certainement le spécialiste mondial de la guerre sur le front de l'Est de 1941 à 1945. Avec ce livre il explore un aspect largement méconnu de ce conflit : la progression soviétique dans le sud de l'Europe à partir de 1944. Nous pouvons néanmoins regretter le titre trompeur de l'ouvrage. Ce dernier se borne à faire le récit et à analyser la libération du sud de l'Ukraine et du nord de la Roumanie, un espace restreint loin d'englober l'ensemble des Balkans.

 

Glantz concentre donc son attention sur la campagne qui débute au début de 1944 dans le sud de l'Ukraine puis se déploie jusqu'en juin dans le nord-est de la Roumanie. A partir du mois d'avril, le 2e front dirigé par le général Koniev attaque le long de l'axe Tirgu-Frumos tandis que le 3e front commandé par Malinovski, après la libération d'Odessa, attaque les défenses allemandes le long du Dniestr entre Tiraspol et Grigoriopol. Les Soviétiques sont confiants dans leur chance de succès mais la détermination et l'habileté allemande dans la guerre de mouvement vont rapidement frustrer les espoirs de victoire soviétique.

 

Comme dans ses autres ouvrages, Glantz donne ici un compte-rendu détaillé des opérations militaires. Il décrit avec précision la situation de chaque protagoniste avant le début de la campagne, décrit chaque étape des batailles et de la campagne puis analyse les résultats. Il livre également de larges extraits des rapports remis aux commandants afin de montrer les problèmes auxquels ils sont confrontés et qu'ils doivent surmonter.

 

Pour Glantz, les Soviétiques avaient au départ le potentiel suffisant pour vaincre les Allemands. La résistance acharnée de ces derniers, l'utilisation experte des réserves, notamment la Division Grossdeutschland et la 24e Panzerdivision mais également les excès de confiance et le manque de coordination coté soviétique font de cette campagne un échec pour l'Armée rouge qui ne cesse pourtant d'accumuler les victoires plus au nord lors de l'opération Bagration. Pour les Allemands, ce succès en Roumanie leur permet de reprendre un peu d'air et surtout de remonter le moral de la troupe.

 

Comme toujours, la prose de Glantz est ardue et la lecture assez difficile. L'auteur n'hésite pas à descendre au niveau de la compagnie pour relater les combats, le lecteur court donc le risque de perdre la vision globale des opérations. L'ouvrage comprend 32 cartes mais la plupart sont d'époque et sont difficilement déchiffrables. L'auteur a également pris soin de livrer des biographies des principaux responsables militaires de cette campagne du printemps 1944. Des notes, une bibliographie et un index complètent l'ensemble.

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Communisme, violence, conflits
  • Communisme, violence, conflits
  • : Blog destiné à publier des articles et travaux historiques concernant les relations entre communisme et violence au XX°siècle. Ce blog est ouvert à ceux qui voudront publier articles, notes, annonces de publications, de colloques ou autres concernant ce champs d'étude historique.
  • Contact

L'autre coté de la colline

bannerfans 6509167

Rigueur historienne et clarté du propos. A ne pas manquer !

Recherche

Publications de David FRANCOIS

GuideICSerge Wolikow, Alexandre Courban, David François, Christian Oppetit, Guide des archives de l'Internationale communiste, 1919-1943, Archives nationales-MSH Dijon, Paris-Dijon, 2009. 

9782749110356Serge Wolikow (sld), Pierre Sémard, Le Cherche-Midi, Paris, 2007, (Rédaction du chapitre "La mise à l'écart (1929-1932)")