Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 06:40

Richard Overy, Russia's War: A History of the Soviet Effort: 1941-1945, Penguin Books, 1998.

Pourquoi l'URSS a vaincu l'Allemagne.

Le livre de Richard Overy est une excellente synthèse sur l'histoire de l'URSS en guerre, qui a aussi l'avantage de sortir d'un cadre étroitement militaire. La thèse de l'auteur est simple : la victoire soviétique en 1945 n'est pas due, comme le répète une historiographie datée, à la supériorité numérique écrasante de l'armée soviétique. Il met ainsi en perspective les raisons du succès soviétique dans la guerre contre l'Allemagne sur une période plus longue que les quatre années du conflit. L'auteur consacre en effet ses deux premiers chapitres à montrer que c'est en raison de la crainte d'une attaque étrangère que Staline lance en 1929 la collectivisation des terres et l'industrialisation à marche forcée du pays. Il s'agit pour lui d'augmenter substantiellement la production militaire et alimentaire afin d’être en état de tenir un échec un envahisseur et éviter ainsi un possible renversement du régime qu'il dirige. Il donne également un bon aperçu des manœuvres diplomatiques du Kremlin avant le début des conflits, de la recherche d'alliance avec les démocraties occidentales à la signature du pacte germano-soviétique que l'auteur explique par la découverte par Staline que la Grande-Bretagne ne disposait pas d'armée face à Hitler.

Le passionné d'histoire militaire sera néanmoins déçu par le peu de place laissée aux aspects opérationnels du conflit. Si l'auteur fait un bon résumé sur les batailles de Léningrad, Moscou, Stalingrad, Koursk, Berlin ou l'opération Bagration, il ne parle à aucun moment de la façon dont la guerre est menée au niveau tactique. Notons qu'il ne fait pas mention de l'opération Mars en 1942 et que sur la partie militaire l'ouvrage est largement daté.

Si l'auteur décrit l'état d'impréparation de l'armée soviétique en juin 1941, il s'attarde plus longuement sur la reprise en main de la situation par Staline. Pour Overy, le maître du Kremlin fait un choix judicieux en choisissant Joukov pour diriger les affaires militaires et surtout en lui laissant une certaine marge de manœuvres. Ce dernier point mériterait certes d’être révisé. L'un des chapitres les mieux réussis concerne le sort des populations des territoires occupés par l'armée allemande et leur destin après le retour de l'Armée rouge. Overy n'omet pas de parler de ceux qui ont collaboré avec l'occupant tout en relativisant l'importance du mouvement des partisans.

Overy montre l'énorme mobilisation de l'industrie soviétique qui produit rapidement des armes en grande quantité. Si la majorité des femmes allemandes n'ont pas pris le chemin des usines, prés des 2/3 des femmes soviétiques ont été mobilisé dans l'industrie. Le système concentrationnaire soviétique a quant à lui fourni prés de 15 % des munitions. L'auteur n'oublie pas de traiter du retour à la paix en URSS et montre les raisons qui conduisent peu à peu à la rupture avec les Alliés occidentaux.

L'ouvrage de Richard Overy est une synthèse de qualité pour mieux appréhender la guerre sur le front de l'Est vue du coté soviétique. S'il montre que le succès soviétique est le résultat d'une combinaison de facteurs, ses origines remontent à la politique brutale menée par Staline qui a permis de faire de l'URSS un État beaucoup plus militarisé que ne l'était l'ancienne Russie. Signalons que le livre de Richard Overy est agrémenté de 11 cartes, d'un appareil de notes conséquent ainsi que d'une vaste bibliographie et d'un index.

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Communisme, violence, conflits
  • Communisme, violence, conflits
  • : Blog destiné à publier des articles et travaux historiques concernant les relations entre communisme et violence au XX°siècle. Ce blog est ouvert à ceux qui voudront publier articles, notes, annonces de publications, de colloques ou autres concernant ce champs d'étude historique.
  • Contact

L'autre coté de la colline

bannerfans 6509167

Rigueur historienne et clarté du propos. A ne pas manquer !

Recherche

Publications de David FRANCOIS

GuideICSerge Wolikow, Alexandre Courban, David François, Christian Oppetit, Guide des archives de l'Internationale communiste, 1919-1943, Archives nationales-MSH Dijon, Paris-Dijon, 2009. 

9782749110356Serge Wolikow (sld), Pierre Sémard, Le Cherche-Midi, Paris, 2007, (Rédaction du chapitre "La mise à l'écart (1929-1932)")