Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2014 4 09 /01 /janvier /2014 07:38

Pertti Ahonen, Death at the Berlin Wall, Oxford University Press, 2011.

Mourir sous le Mur de Berlin

La nostalgie pour la défunte RDA prend de nos jours la forme inoffensive d'une mode rétro qui n'est pas éloignée de celles qui affectent les sociétés d'Europe de l'Ouest. Le livre de Pertti Ahonen rappelle avec raison l'un des aspects les plus sombres de la RDA en étudiant ceux qui ont trouvé la mort en essayant de franchir le Mur de Berlin. La première victime fut Günter Litfin en aout 1961 et la dernière fut Chris Gueffroy en février 1989 soit neuf mois avant la chute du Mur. Au total, 136 personnes ont été tué dans leur tentative de fuir la RDA. Certaines des victimes sont bien connu comme Peter Fechter dont l'agonie a provoqué en aout 1962 l'indignation de l'Occident ou la plus jeune victime, Jörg Hartmann, tué à 11 ans au printemps 1966. D'autres victimes sont plus inattendu comme ces gardes frontières tué lors de fusillades avec des policiers de l'Ouest.

 

L'auteur analyse surtout les réactions populaires et officielles à ces morts, les conséquences qu'elles eurent sur la guerre froide et la division de l'Allemagne. Il montre l'exceptionnel cynisme dont font preuves les dirigeants de la RDA pour discréditer ceux qui veulent fuir le « paradis socialiste ». D'ailleurs les blessés ne reçoivent que rarement une assistance médicale en urgence, quant aux morts, ils sont souvent incinérés dans l'anonymat tandis que les membres de leurs familles sont persécutés et surveillés.

 

Mais l'auteur place les drames qui entourent le Mur dans le contexte plus large de l'élaboration de règles pour gérer cette division sans précédent de l'Allemagne. Il montre surtout que les réactions aux morts du Mur relèvent, des deux cotés de la frontière, d'un besoin de consensus national dans le cadre d'une construction identitaire autant que des effets des propagandes. Au final le Mur de Berlin ne fut pas seulement une icône, le symbole de la division de l'Europe mais surtout le baromètre des tensions liées à la guerre froide.

Partager cet article

Repost 0
communismeetconflits - dans Communisme allemand

Présentation

  • : Communisme, violence, conflits
  • Communisme, violence, conflits
  • : Blog destiné à publier des articles et travaux historiques concernant les relations entre communisme et violence au XX°siècle. Ce blog est ouvert à ceux qui voudront publier articles, notes, annonces de publications, de colloques ou autres concernant ce champs d'étude historique.
  • Contact

L'autre coté de la colline

bannerfans 6509167

Rigueur historienne et clarté du propos. A ne pas manquer !

Recherche

Publications de David FRANCOIS

GuideICSerge Wolikow, Alexandre Courban, David François, Christian Oppetit, Guide des archives de l'Internationale communiste, 1919-1943, Archives nationales-MSH Dijon, Paris-Dijon, 2009. 

9782749110356Serge Wolikow (sld), Pierre Sémard, Le Cherche-Midi, Paris, 2007, (Rédaction du chapitre "La mise à l'écart (1929-1932)")