Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 07:36

Vladislav Zubok, A Failed Empire: The Soviet Union in the Cold War from Stalin to Gorbachev, University of North Carolina Press, 2007.

La guerre froide de l'autre coté du Mur

L'ouverture des archives en Russie et en Europe de l'Est est à la base du livre de Zubok qui se propose de raconter l'histoire de la guerre froide du point de vue soviétique. Il analyse les raisons qui ont conduit l'URSS à affronter les États-Unis et ses alliés en mettant en avant l'héritage impérial de la Russie allié au messianisme révolutionnaire du communisme. Le premier reflète la volonté de Moscou d'améliorer la situation géostratégique du pays tandis que le second reprend la mission léniniste de répandre la révolution mondiale. C'est ce cadre dualiste qui selon l'auteur explique la nature changeante de la politique soviétique entre 1945 et 1991.

 

Après 1945 Staline mobilise son peuple au nom de l'idéologie mais dans le but de créer une zone tampon de sécurité. Prendre le contrôle de l'Europe de l'Est doit permettre d’accroître la sécurité de l'URSS. Pour l'auteur Staline ne voulait pas entrer en conflit avec les Américains mais sa politique expansionniste, notamment en Iran et en Turquie c'est à dire en dehors de la zone d'influence accordée à l'URSS à Yalta, rend la confrontation inévitable.

 

L'arrivée au pouvoir de Khrouchtchev en 1953 ouvre une période de détente car le dirigeant soviétique souhaite limiter les effets de la militarisation. Mais pour Zubok, les Soviétiques, solidement installés dans un vaste empire qu'ils ne souhaitent pas abandonner, ne cessent pas de vouloir répandre le communisme. Khrouchtchev accroit son aide au Tiers-Monde, se confronte aux Américains à propos de Berlin mais surtout de Cuba. Cette politique cause de nombreux dommages aux relations entre les deux superpuissances.

 

Pour Zubok, Brejnev est un vrai partisan de la détente. Fort de son expérience durant la Seconde Guerre mondiale il veut éviter la guerre à tout prix en surmontant la politique d'équilibriste de Khrouchtchev par l'établissement de bases solides pour consolider la paix. Cela ne signifie pas que l'URSS abandonne sa politique impériale et révolutionnaire. Brejnev veut assurer une période de stabilité en renonçant à l'usage de la force et en renforçant les relations avec les États-Unis mais sans sacrifier le déploiement militaire ni l'expansionnisme idéologique.

 

En arrivant au pouvoir en 1985 Gorbatchev veut réformer le système soviétique en mettant fin à l'isolement de l'URSS, en démantelant les vieux dogmes idéologiques et en revigorant un pays stagnant. Le projet est ambitieux mais échoue. Gorbatchev ne fait que déstabiliser l'URSS qui n'a plus alors la capacité d'agir en tant que superpuissance. En 1989 le rideau de fer tombe et deux ans plus tard l'URSS cesse d'exister. Pour Zubok c'est Gorbatchev qui a mis fin à la guerre froide. L'effondrement de l'URSS est une implosion: les problèmes économiques forcent le pouvoir à mettre en œuvre des réformes qui érodent le système et les fondements mêmes de la politique impériale et révolutionnaire.

 

Le lecteur peut regretter que Zubok délaisse l'économie ou semble exagérer le rôle des dirigeants soviétiques dans ses analyses. Son point fort est de ne pas se concentrer uniquement sur le conflit entre les superpuissances mais également sur les relations de l'URSS avec d'autres États. Il n'oublie pas non plus de traiter l'impact de la guerre froide à l'intérieur de l'Union soviétique. Surtout il nous montre que la guerre froide sous un angle différents, vu de Moscou.

Partager cet article

Repost 0
communismeetconflits - dans Union soviétique et Russie

Présentation

  • : Communisme, violence, conflits
  • Communisme, violence, conflits
  • : Blog destiné à publier des articles et travaux historiques concernant les relations entre communisme et violence au XX°siècle. Ce blog est ouvert à ceux qui voudront publier articles, notes, annonces de publications, de colloques ou autres concernant ce champs d'étude historique.
  • Contact

L'autre coté de la colline

bannerfans 6509167

Rigueur historienne et clarté du propos. A ne pas manquer !

Recherche

Publications de David FRANCOIS

GuideICSerge Wolikow, Alexandre Courban, David François, Christian Oppetit, Guide des archives de l'Internationale communiste, 1919-1943, Archives nationales-MSH Dijon, Paris-Dijon, 2009. 

9782749110356Serge Wolikow (sld), Pierre Sémard, Le Cherche-Midi, Paris, 2007, (Rédaction du chapitre "La mise à l'écart (1929-1932)")