Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2013 5 06 /12 /décembre /2013 07:36

Odd Westad, Decisive Encounters : The Chinese Civil War, 1946-1950, Stanford University Press, 2003.

1949, la Chine devient rouge

Voici un livre qui n'est pas un récit détaillé, pour cela il suffit de plonger dans la bibliographie fournie par l'ouvrage. Pourtant l'auteur parvient à fournir un récit de base clair et à présenter une analyse des principales caractéristiques de la guerre civile chinoise.

 

La Chine qui sort de la guerre contre les Japonais est un pays en ruine. Cela est particulièrement vrai dans le nord, lieu des principales batailles contre l'envahisseur japonais. Le parti nationaliste, le Kuomintang, de Tchang Kaï-chek qui était devenu la principale force dans la Chine d'avant-guerre, semble en position de retrouver sa domination sur le pays. Le gouvernement nationaliste est reconnu à l'échelle internationale, y compris par l'URSS, comme le seul pouvoir légitime pour représenter la Chine. Les Américains ont largement équipé les forces nationalistes, ce qui leur permettra de remporter les premières batailles de la guerre civile.

 

Mais le Kuomintang échoue à capitaliser ses avantages. Sa prééminence est une source de faiblesses car son incapacité à gérer le pays sape sa légitimité. La corruption, les conflits à l'intérieur du parti nationaliste, l'absence de leadership, l'ignorance économique et l'incompétence générale empêche Tchang Kaï-chek de gouverner efficacement et provoquent des troubles dans les campagnes et les villes.

 

Le Parti communiste chinois débute la guerre civile en position d'infériorité mais avec entre ses mains de nombreux atouts. Il possède une forte cohésion, sa direction est solide, ses cadres sont compétents. Surtout il contrôle la Mandchourie, la partie la plus industrialisée de la Chine et reçoit une aide importante et indispensable de l'URSS, même si elle ne doit pas être surestimée. La direction communiste a su tirer le meilleur parti de ses avantages et exploiter les lacunes des nationalistes. Sur le plan militaire, l'auteur montre que la guerre civile ne prit par la forme d'une insurrection populaire ni d'une guérilla mais d'un conflit classique dans laquelle les communistes s'imposèrent grâce à des chefs militaires compétents, notamment Lin Biao.

 

L'auteur montre le rôle crucial joué par l'expérience de la guerre civile dans l'histoire de la Chine communiste. La victoire de Mao assure sa domination sur le PC jusqu'à sa mort en 1976 tandis que la militarisation du parti, l'accent sur la nécessité de mobiliser la population de manière massive et rapide, l'importance accordée au volontarisme, l'utilisation du modèle soviétique marquent le pays pour de nombreuses décennies.

 

Ce livre donne une vue d'ensemble solide des événements tragiques qu'a connue la Chine à partir de 1945 et qui ont conduit ce pays à devenir le pays communiste le plus peuplé au monde. Il analyse de manière fine les raisons politiques et militaires qui conduisent à la défaite des nationalistes. Voici donc une base solide peur ceux qui découvrent le sujet traité et un bon point de départ pour élargir ses connaissances. Le lecteur peut néanmoins regretter le nombre réduit de cartes pour suivre le déroulement des campagnes militaires.

Partager cet article

Repost 0
communismeetconflits - dans Communisme chinois Guerre civile chinoise

Présentation

  • : Communisme, violence, conflits
  • Communisme, violence, conflits
  • : Blog destiné à publier des articles et travaux historiques concernant les relations entre communisme et violence au XX°siècle. Ce blog est ouvert à ceux qui voudront publier articles, notes, annonces de publications, de colloques ou autres concernant ce champs d'étude historique.
  • Contact

L'autre coté de la colline

bannerfans 6509167

Rigueur historienne et clarté du propos. A ne pas manquer !

Recherche

Publications de David FRANCOIS

GuideICSerge Wolikow, Alexandre Courban, David François, Christian Oppetit, Guide des archives de l'Internationale communiste, 1919-1943, Archives nationales-MSH Dijon, Paris-Dijon, 2009. 

9782749110356Serge Wolikow (sld), Pierre Sémard, Le Cherche-Midi, Paris, 2007, (Rédaction du chapitre "La mise à l'écart (1929-1932)")