Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 08:01

Stefan Aust, Baader-Meinhof: The Inside Story of the RAF, Oxford University Press, 2009.

Au coeur de la Fraction armée rouge

D'abord publié en 1985 le livre de Stefan Aust a servi de base à la réalisation d'un film allemand en 2008 consacré à l'histoire de la Fraction armée rouge. Journaliste, Aust a travaillé durant trois ans dans les années 1960 avec la revue Konkret où il a côtoyé Ulrike Meinhof et de nombreux représentants de l'extrême-gauche de l'époque. Sa carrière le conduit ensuite à devenir rédacteur en chef du magazine Der Spiegel tout en restant pendant une vingtaine d'années un observateur attentif des actions de la RAF.

 

Utilisant les témoignages de membres ou de proches du groupe, l'auteur montre que les premiers dirigeants de l'organisation, s'ils utilisent un discours maoïste, sont surtout fascinés par les Tupamaros uruguayens et par les vues de Carlos Marighella sur la guérilla urbaine. Mais dans l'ensemble le groupe dédaigne la théorie révolutionnaire et privilégie l'action, pensé sur un mode essentiellement conspiratif. Le passage à la clandestinité correspond d'ailleurs à un état d'esprit répandu à l'époque dans les milieux de la gauche extra-parlementaire mêlant protestation contre l'État et appel à l'action. Mais la clandestinité nécessite des moyens pour louer des logements et le braquage de banques devient rapidement la source principale pour obtenir des fonds. Aust montre que la RAF bénéficie alors de nombreuses complicités dans la société civile. Mais il dit peu de choses des gens qui ont accepté d'aider le groupe et les disculpe sans discussion de toute complicité.

 

Une étape importante sur la voie qui conduit la RAF au terrorisme est la formation de l'OLP en Jordanie. Le groupe noue alors des liens étroit avec cette organisation et surtout avec son aile la plus radicale, Septembre noir. Mais le passage au terrorisme retourne l'opinion publique allemande contre la RAF, une opinion qui demande alors clairement à l'État de mettre fin aux agissements terroristes. Une active collaboration entre la police et les services de renseignements permet rapidement, sous le gouvernement du social-démocrate d'Helmut Schmidt, l'arrestation ou la mort de la première génération de la RAF.

 

En prison à Stammheim, les dirigeants emprisonnés multiplient les textes qui condamnent la société allemande et appellent à continuer à utiliser la violence. Ils deviennent des références pour une seconde génération de militants de la RAF qui souhaitent faire libérer leurs aînés. Mais après l'échec d'un détournement d'avion à Mogadiscio, Andras Baader et Gudrun Ensslin sont retrouvés morts dans leurs cellules. Pour Aust, le responsable de ces décès est le gouvernement ouest-allemand. Pour appuyer cette affirmation il fait références à des dossiers secrets et à des agents du gouvernement mais hélas sans apporter d'éléments vraiment concluant.

 

Aust évite également soigneusement de prendre position au sujet des actions de la RAF et surtout il n'essaye à aucun moment de s'interroger pour savoir si sa connaissance intime du groupe n'altère pas son jugement de journaliste. Il laisse également dans l'ombre le rôle de la RDA dans le soutien à la RAF et se désintéresse des victimes des actions de la RAF. Mais cela n'est pas le plus gênant, bien moins en tout cas que l'absence de date concernant les interviews utilisés, leur caractère anonyme et plus largement l'absence de références concernant les documents cités. Au final voici un livre qui n'est pas un livre d'histoire mais plutôt un témoignage qui peine souvent à convaincre.   

Partager cet article

Repost 0
communismeetconflits - dans Terrorisme Extrême-gauche

Présentation

  • : Communisme, violence, conflits
  • Communisme, violence, conflits
  • : Blog destiné à publier des articles et travaux historiques concernant les relations entre communisme et violence au XX°siècle. Ce blog est ouvert à ceux qui voudront publier articles, notes, annonces de publications, de colloques ou autres concernant ce champs d'étude historique.
  • Contact

L'autre coté de la colline

bannerfans 6509167

Rigueur historienne et clarté du propos. A ne pas manquer !

Recherche

Publications de David FRANCOIS

GuideICSerge Wolikow, Alexandre Courban, David François, Christian Oppetit, Guide des archives de l'Internationale communiste, 1919-1943, Archives nationales-MSH Dijon, Paris-Dijon, 2009. 

9782749110356Serge Wolikow (sld), Pierre Sémard, Le Cherche-Midi, Paris, 2007, (Rédaction du chapitre "La mise à l'écart (1929-1932)")