Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 07:58

Thomas P. McKenna, Kontum: The Battle to Save South Vietnam, University Press of Kentucky.

La dernière victoire du Sud-Vietnam

L'offensive du Têt de 1968 ne permet pas aux communistes de s'emparer de Saïgon et d'unifier le Vietnam. En 1972, une nouvelle offensive est lancée mais contrairement à 1968 où seul des unités de Vietcongs ont combattu, l'offensive de Pâques 1972 est menée par trois divisions régulière nord-vietnamiennes. Elles profitent du retrait massif des forces américaines pour affronter l'armée sud-vietnamienne.

 

Thomas McKenna, historien et vétéran de la guerre du Vietnam, examine en détail la bataille de Kontum, un moment clef de cette offensive de 1972. Ayant participé lui meme à l'affrontement, il cherche à replacer la bataille dans le contexte plus large de cette offensive. Pour cela l'auteur utilise de nombreuses sources: témoignages, entretiens, rapports officiels mais également les nombreuses études réalisées sur la période.

 

L'auteur prend soin d'expliquer les actions et les décisions prises par les conseillers américains mais parmi ces derniers il met en relief l'importance du rôle de John-Paul Vann dans la défense du Sud-Vietnam. Ce dernier est présenté comme le seul conseiller ayant véritablement compris les Vietnamiens et la nature de la guerre. Pour l'auteur Vann symbolise le rôle clef joué par les Américains dans la victoire sud-vietnamienne à Kontum.

 

Il n'oublie pas de se pencher sur les atouts de l'armée nord-vietnamienne qui, par exemple, dispose d'un net avantage en artillerie. Si cet avantage est compensée par la puissance aérienne américaine, les nord-vietnamiens disposent également des derniers modèles soviétiques d'armes antiaériennes. Il souligne les faiblesses de l'armée sud-vietnamienne qui manque d'officiers supérieurs de qualité et fiables. Ainsi le lieutenant-colonel Pham Van Dinh n'hésite pas à faire capituler ses troupes pour passer du coté nord-vietnamien. Les forces aériennes du Sud qui n'hésitent pas à rançonner les civils qui sont évacués lors de l'offensive de 1972 sont emblématiques de comportements qui ternissent l'image des forces sud-vietnamiennes aux yeux de la population mais aussi des Américains.

 

L'auteur met aussi en avant l'héroisme et la détermination des soldats sud-vietnamiens, à l'image des unités de rangers ou de la 23e division qui défend Kontum contre trois divisions du Nord. La victoire du Sud repose donc sur la bravoure des hommes sur le terrain qui après avoir résistés à l'assaut ennemi repartent à l'attaque pour reprendre le terrain perdu.

 

Le livre démontre avec force que le Sud-Vietnam avait besoin de l'aide permanente des États-Unis pour résister au Nord-Vietnam. L'auteur décrit avec détail et clarté les différents phases de la bataille de Kontum mais aussi le processus de vietnamisation du conflit et donne un aperçu saisissant de l'état de l'armée sud-vietnamienne. McKenna, acteur de la bataille, livre aussi son propre témoignage faisant ainsi de son livre une source primaire sur un moment clef de la guerre du Vietnam.

Partager cet article

Repost 0
communismeetconflits - dans Guerre du Vietnam

Présentation

  • : Communisme, violence, conflits
  • Communisme, violence, conflits
  • : Blog destiné à publier des articles et travaux historiques concernant les relations entre communisme et violence au XX°siècle. Ce blog est ouvert à ceux qui voudront publier articles, notes, annonces de publications, de colloques ou autres concernant ce champs d'étude historique.
  • Contact

L'autre coté de la colline

bannerfans 6509167

Rigueur historienne et clarté du propos. A ne pas manquer !

Recherche

Publications de David FRANCOIS

GuideICSerge Wolikow, Alexandre Courban, David François, Christian Oppetit, Guide des archives de l'Internationale communiste, 1919-1943, Archives nationales-MSH Dijon, Paris-Dijon, 2009. 

9782749110356Serge Wolikow (sld), Pierre Sémard, Le Cherche-Midi, Paris, 2007, (Rédaction du chapitre "La mise à l'écart (1929-1932)")