Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 07:04

Tanya Harmer, Allende's Chile ant the Inter-American Cold War, University of North Carolina Press, 2011.

Aux origines de la chute d'Allende

La chute du régime de l'Unité populaire et la mort de Salvador Allende le 11 septembre 1973 sont des événements emblématiques de la guerre froide en Amérique du Sud et de ce fait largement connus comme le montre le nombre d'articles, d'émissions de télévision et de livres destinés au grand public à l'occasion du 40e anniversaire du coup d’État militaire.

 

Tanya Harmer ne propose pas ici un nouveau récit de la chute d'Allende mais une nouvelle approche de l'histoire du gouvernement d'Unité populaire qui dépasse le cadre étroit des relations entre le Chili et les États-Unis. Pour l'auteur, les événements chiliens ne sont compréhensibles que dans le cadre d'une guerre froide au sein du continent américains où s'affrontent alors les États-Unis, le Chili, Cuba et le Brésil.

 

Le livre s'ouvre sur une présentation des rapports de force en Amérique du Sud entre 1959 et 1970 puis l'auteur présente les réactions à l'élection d'Allende. Pour Cuba et les Etats-Unis le Chili est alors devenu un enjeu majeur dans l'équilibre des forces en Amérique latine. A partir de là curieusement, les Américains ont cherché à faire chuter un président démocratiquement tandis que les Cubains ont soutenu un démocrate constitutionnel. Le gouvernement chilien tout en cherchant à renforcer ses relations avec les autres pays sud-américains a toujours cherché à négocier avec les Américains et à refuser toute politique de rupture. Mais dans un contexte de droitisation du continent et alors que l'URSS garde ses distances, le Chili se retrouve vite isolé.

 

Alors que les conseillers cubains demandent à Allende de mobiliser la population pour faire face au danger réactionnaire ce dernier refuse l'emploi de la force. La régularité des élections législatives de 1973 démontre aux Américains que la seule solution pour faire tomber Allende reste un coup d’État. Mais les États-Unis n'offrent à la droite chilienne qu'un appui moral et financier. Comme l'explique fort bien Harner il y a plus qu'une différence de degré entre « créer les conditions » et « orchestrer » un coup d’État. Mais si les Américains ne peuvent étre tenus pour responsable du 11 septembre 1973 par la suite l'administration Nixon à aider la dictature à consolider son pouvoir sur le pays.

 

Pour l'auteur l'administration américaine n'est pas responsable de la mort de la démocratie chilienne même si dès 1970, Nixon veut le départ d'Allende du pouvoir. Tout comme les Cubains ont toujours soutenu le président chilien et n'ont pas cherché à subvertir la démocratie chilienne. Au final elle démontre que les puissances étrangères n'ont jamais réussi à véritablement influencer sur le cours des événements au Chili. Ce n'est pas Nixon qui a décidé du coup d’État mais les militaires chiliens tandis que, malgré les préparatifs cubains, la gauche chilienne a été incapable de défendre la voie chilienne au socialisme. Curieusement il semble que le pays qui fut le plus influent fut alors le Brésil qui était loin d’être un appendice inefficace des Américains.

 

Ce livre est une contribution importante pour mieux comprendre les mécanismes de la guerre froide en Amérique du Sud. En insérant l'histoire du Chili dans celui trans-national d'un continent il apporte des éclairages nouveaux sur la tragédie qui se joue dans ce pays au début des années 1970. Surtout il met en avant la recherche de la vérité plutôt que celui de responsables ou de coupables et fait ainsi pleinement œuvre d'histoire.

Partager cet article

Repost 0
communismeetconflits - dans Chili Guerre froide

Présentation

  • : Communisme, violence, conflits
  • Communisme, violence, conflits
  • : Blog destiné à publier des articles et travaux historiques concernant les relations entre communisme et violence au XX°siècle. Ce blog est ouvert à ceux qui voudront publier articles, notes, annonces de publications, de colloques ou autres concernant ce champs d'étude historique.
  • Contact

L'autre coté de la colline

bannerfans 6509167

Rigueur historienne et clarté du propos. A ne pas manquer !

Recherche

Publications de David FRANCOIS

GuideICSerge Wolikow, Alexandre Courban, David François, Christian Oppetit, Guide des archives de l'Internationale communiste, 1919-1943, Archives nationales-MSH Dijon, Paris-Dijon, 2009. 

9782749110356Serge Wolikow (sld), Pierre Sémard, Le Cherche-Midi, Paris, 2007, (Rédaction du chapitre "La mise à l'écart (1929-1932)")