Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2013 3 11 /09 /septembre /2013 08:13

Michael Jones, The Retreat : Hitler First Defeat, Thomas Dunne Books, 2010

1941: Hitler recule...

La retraite qui est au cœur du livre de Jones est celle qu'effectue l'armée allemande devant Moscou entre la mi-décembre 1941 et février 1942. Mais reconnaissons que l'auteur déborde largement son sujet et retrace plutôt l'ensemble de la campagne pour prendre Moscou, campagne qui débute au début d'octobre 1941. Le livre est donc précieux car si celui de Rodric Braithwaite paru en 2006 sur Moscou en 1941, il donne peu de place à l'aspect militaire de la bataille et surtout le livre de Jones est bien meilleur que celui d'Andrew Nagorski paru en 2007.

 

Les décisions stratégiques sont décrites de manière précise et claires mais selon nous l'auteur a trop tendance à blâmer Hitler pour les erreurs commises en oubliant les responsabilités des généraux Brauchitsch, Halder et Bock. En 1941 Hitler est en effet plus intéressé par le pétrole du Caucase et souhaite seulement étouffer Moscou par une manœuvre d'encerclement. L'auteur traite d'ailleurs longuement de la destruction de la 2e armée de choc soviétique du général Vlassov et du siège de Demiansk qui participent de cette conception de la chute de Moscou.

 

L'intérêt majeur du livre est de présenter la bataille au ras du sol par le biais des témoignages des soldats de premières lignes. L'auteur a également interrogé des anciens combattants allemands et russes pour livrer un récit passionnant. Il en ressort que la bataille de Moscou a été une affreuse tuerie aussi bien pour les assaillants que les défenseurs. La masse de témoignages en fournit un tableau saisissant.

 

Curieusement en conclusion de son ouvrage l'auteur prétend, sans raison ni justifications aucune, que c'est au printemps 1942, après l'échec devant Moscou, qu'Hitler se décide à déclencher une guerre d'anéantissement à l'Est alors qu'il est amplement démontré que dès le début de Barbarossa la guerre à l'Est est une guerre d'asservissement. Cela gâche un peu l'impression positive laissée par un ouvrage qui est une bonne introduction à la bataille de Moscou.

Partager cet article

Repost 0
communismeetconflits

Présentation

  • : Communisme, violence, conflits
  • Communisme, violence, conflits
  • : Blog destiné à publier des articles et travaux historiques concernant les relations entre communisme et violence au XX°siècle. Ce blog est ouvert à ceux qui voudront publier articles, notes, annonces de publications, de colloques ou autres concernant ce champs d'étude historique.
  • Contact

L'autre coté de la colline

bannerfans 6509167

Rigueur historienne et clarté du propos. A ne pas manquer !

Recherche

Publications de David FRANCOIS

GuideICSerge Wolikow, Alexandre Courban, David François, Christian Oppetit, Guide des archives de l'Internationale communiste, 1919-1943, Archives nationales-MSH Dijon, Paris-Dijon, 2009. 

9782749110356Serge Wolikow (sld), Pierre Sémard, Le Cherche-Midi, Paris, 2007, (Rédaction du chapitre "La mise à l'écart (1929-1932)")